Monnaie :

Le nouveau billet de 5 euros en circulation le 2 mai


Publié / Actualisé
Le 2 mai 2013, la Banque de France démarre la mise en circulation du nouveau billet de 5 euros de la série "Europe" sur l'ensemble du territoire français. La distribution auprès du grand public sera assurée par l'intermédiaire des guichets et de certains distributeurs automatiques de billets des établissements de crédit, indique l'Iedom (institut d'émission des départements d'Outre-mer). Cette mise en circulation est simultanée dans l'ensemble de la zone euro.
Le 2 mai 2013, la Banque de France démarre la mise en circulation du nouveau billet de 5 euros de la série "Europe" sur l'ensemble du territoire français. La distribution auprès du grand public sera assurée par l'intermédiaire des guichets et de certains distributeurs automatiques de billets des établissements de crédit, indique l'Iedom (institut d'émission des départements d'Outre-mer). Cette mise en circulation est simultanée dans l'ensemble de la zone euro.

Selon l’Iedom, le nouveau 5 euros, premier de la nouvelle série "Europe", bénéficie des progrès technologiques réalisés dans l’impression des billets depuis l’introduction de l’euro, il y a plus de dix ans. "Les signes de sécurité ont été perfectionnés et rendront les billets encore plus sûrs. Ces signes de sécurité sont faciles à vérifier grâce à la méthode consistant à "toucher, regarder, incliner". (…) De petites lignes imprimées en relief sur les bordures, à gauche et à droite du billet, permettent, notamment aux aveugles et aux malvoyants, de reconnaître facilement le billet", précise l’institut.

À noter que, dans un premier temps, les nouveaux billets coexisteront avec ceux de la première série. "Les anciens seront retirés progressivement de la circulation avant de cesser définitivement d’avoir cours légal, à une date qui sera annoncée longtemps à l’avance. Toutefois, ils conserveront leur valeur sans limite de temps et pourront être échangés à tout moment à la Banque de France et dans les banques centrales de l’Eurosystème", termine l’Iedom.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !