Saint-Paul - Tribunal de grande instance :

Cité Herbert Spencer : la Semader condamnée à verser 3 000 euros à chaque locataire


Publié / Actualisé
Satisfaction pour les locataires du groupe d'habitations de la cité Herbert Spencer au Port. Le tribunal de grande instance de Saint-Paul a condamné, ce mardi 21 mai 2013, la Semader à verser 3 000 euros à chacun d'entre eux. Vivant dans des logements insalubres depuis plusieurs années, les locataires qui s'estiment délaissés par leur bailleur social, la Semader, l'avaient attaqué en justice pour troubles de jouissance.
Satisfaction pour les locataires du groupe d'habitations de la cité Herbert Spencer au Port. Le tribunal de grande instance de Saint-Paul a condamné, ce mardi 21 mai 2013, la Semader à verser 3 000 euros à chacun d'entre eux. Vivant dans des logements insalubres depuis plusieurs années, les locataires qui s'estiment délaissés par leur bailleur social, la Semader, l'avaient attaqué en justice pour troubles de jouissance.

Pour rappel, le 22 janvier dernier, les habitants de la cité Herbert Spencer avaient tiré la sonnette d'alarme sur leur situation lors d’une visite guidée de leurs appartements. Ces derniers affirment avoir à plusieurs reprises attiré l’attention de la Semader mais n'avaient obtenu aucune réponse. Une délégation de locataires avait été reçue par la municipalité du Port le 25 janvier dans la matinée, puis à la préfecture le 5 février dernier. Les locataires ont également reçu le soutien de la ligue des droits de l’homme.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !