Décès de Pierre Mauroy :

Nassimah Dindar rend hommage au "grand Homme d'Etat"


Publié / Actualisé
Dans un communiqué, la présidente du conseil général Nassimah Dindar réagit suite au décès, ce vendredi 7 juin 2013, de l'ancien premier ministre Pierre Mauroy. "Homme de conviction, il fut le Premier ministre qui a su mener d'importantes réformes sociétales et sociales : la 5ème semaine de congés payés, l'abolition de la peine de mort, le remboursement des interruptions volontaires de grossesse...", indique-t-elle, dans un communiqué.
Dans un communiqué, la présidente du conseil général Nassimah Dindar réagit suite au décès, ce vendredi 7 juin 2013, de l'ancien premier ministre Pierre Mauroy. "Homme de conviction, il fut le Premier ministre qui a su mener d'importantes réformes sociétales et sociales : la 5ème semaine de congés payés, l'abolition de la peine de mort, le remboursement des interruptions volontaires de grossesse...", indique-t-elle, dans un communiqué.

Selon Nassimah Dindar, "il fut aussi le Premier ministre de l’acte I de la Décentralisation, qui a créé les Régions et supprimé la tutelle de l’Etat sur les Départements, permettant ainsi l’affirmation de véritables institutions de proximité". "Trente ans après, malgré des débats parfois houleux, nul ne viendrait aujourd’hui contester la pertinence de ces réformes sociétales, profondément ancrées dans le modèle français auquel nous sommes tous si attachés", souligne-t-elle.

La présidente du conseil général termine : "je ne doute pas que le gouvernement et la majorité socialistes d’aujourd’hui sauront se rappeler ce qui a animé le gouvernement et la majorité socialistes d’alors : la décentralisation n’est pas un prétexte pour réaliser des économies, mais a pour vocation de donner aux élus les responsabilités et les moyens de servir au mieux la population. J’adresse mes plus sincères condoléances à la famille et aux proches de ce grand Homme d’Etat".

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !