Comité de l'Appel de l'Ermitage :

Le premier "conseil municipal des pauvres" s'est tenu à Saint-Paul


Publié / Actualisé
A l'initiative du comité de l'Appel de l'Ermitage, le premier "conseil municipal des pauvres" s'est tenu à l'espace Citoyen de Saint-Paul, ce dimanche 4 août 2013, date anniversaire de l'abolition des privilèges. Plusieurs résolutions y ont été adoptées : l'abolition de l'extrême pauvreté à La Réunion avant 2015, l'abolition des privilèges financiers des élus, la représentativité sociale des pauvres sur les listes électorales, la création d'un Centre communal d'activités génératrices de revenus et enfin l'accueil des services publics en créole.
A l'initiative du comité de l'Appel de l'Ermitage, le premier "conseil municipal des pauvres" s'est tenu à l'espace Citoyen de Saint-Paul, ce dimanche 4 août 2013, date anniversaire de l'abolition des privilèges. Plusieurs résolutions y ont été adoptées : l'abolition de l'extrême pauvreté à La Réunion avant 2015, l'abolition des privilèges financiers des élus, la représentativité sociale des pauvres sur les listes électorales, la création d'un Centre communal d'activités génératrices de revenus et enfin l'accueil des services publics en créole.

Lancé à la veille du 20 décembre 2012 pour réclamer l’abolition de l’extrême pauvreté à La Réunion avant 2015, l’Appel de l’Ermitage a donné naissance à des comités locaux menant des actions d’information et de mobilisation.

Dans un communiqué publié suite à ce premier conseil municipal des pauvres, le comité souligne qu’il "participera aux débats qui s’annoncent dans le cadre des visites ministérielles annoncées". Il appelle également "les pauvres de La Réunion à s’emparer du pouvoir que leur procure leur bulletin de vote pour arracher l’abolition de l’extrême pauvreté à La Réunion avant 2015".

Le comité de l’Appel de l’Ermitage organisera sa prochaine conférence au Tampon, le 17 août, sur le thème de "la loi qui oblige les enfants à rembourser l’allocation vieillesse des parents".

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !