La ministre des Affaires sociales en visite à la CAF de Sainte-Marie :

Marisol Touraine, "heureuse" de lancer le schéma départemental de l'enfance à La Réunion


Publié / Actualisé
Pour la première étape de son séjour réunionnais, la ministre des Affaires sociales et de la Santé s'est arrêtée dans les nouveaux locaux de la CAF (caisse d'allocations familiales) de Sainte-Marie afin d'exprimer son bonheur de lancer le schéma départemental de l'enfance. Il s'agit d'un programme national de création de 275 000 places d'accueil pour les enfants de moins de 3 ans, pour lequel La Réunion a été retenue comme département pilote. Pour Marisol Touraine, il s'agit ainsi de "répondre aux besoins des populations et des besoins spécifiques qu'il y a à La Réunion".
Pour la première étape de son séjour réunionnais, la ministre des Affaires sociales et de la Santé s'est arrêtée dans les nouveaux locaux de la CAF (caisse d'allocations familiales) de Sainte-Marie afin d'exprimer son bonheur de lancer le schéma départemental de l'enfance. Il s'agit d'un programme national de création de 275 000 places d'accueil pour les enfants de moins de 3 ans, pour lequel La Réunion a été retenue comme département pilote. Pour Marisol Touraine, il s'agit ainsi de "répondre aux besoins des populations et des besoins spécifiques qu'il y a à La Réunion".

Marisol Touraine est "heureuse". C’est en tout cas ce qu’elle a confié ce jeudi en début d’après-midi, lors de son passage à la CAF de Beauséjour pour lancer le schéma directeur de l’enfance à La Réunion.

La ministre était ainsi "heureuse de donner le coup d’envoi de cette démarche qui doit aboutir très vite au mois de juin prochain pour ensuite une mise en œuvre opérationnelle dès le second semestre 2014". Un programme visant à "renforcer l’accueil des enfants de moins de 3 ans" avec "la création de 275 000 places d’accueil, dont 75 000 dans les écoles, mais aussi 100 000 places de crèche". Et pour lequel La Réunion a été retenue comme département pilote.

"Il est nécessaire de pouvoir tenir compte des besoins des  populations, des besoins spécifiques qu’il y a à La Réunion du fait que certains territoires n’ont aujourd’hui aucune structure d’accueil pour les jeunes enfants, du fait qu’il y a beaucoup de familles monoparentales, de mères très jeunes, pour proposer des réponses adaptées", a notamment souligné Marisol Touraine.

Une ministre également "heureuse de voir qu’il y a une volonté de tout le monde de travailler ensemble" : services de l’Etat, puisque c’est le préfet qui aura la responsabilité conduire ces travaux, mais aussi collectivités et associations. D’ailleurs, pour la présidente du conseil général Nassimah Dindar, "que ce soit nous le chef de file ou le préfet, les partenaires restent les mêmes, chacun dans leur rôle".

Bien accueillie par les sages-femmes à son arrivée à l’aéroport, puis "heureuse" de présenter ce schéma départemental de l’enfance à la CAF, Marisol Touraine a ensuite pris la direction du parc des Expositions de Saint-Denis pour un débat sur la "stratégie nationale de santé à La Réunion". Elle achèvera cette première journée réunionnaise par une visite de la Maison de santé de Bras-Panon.

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !