Un an après la mort d'un chiot, empoisonné et abandonné :

Une journée "Oscar" pour sensibiliser à la maltraitance animale


Publié / Actualisé
Le 7 février 2013, la mort d'Oscar, un chiot d'un mois empoisonné, enfermé dans un sac puis ensuite jeté sur la voie publique à Saint-Pierre avait ému et créé un véritable buzz sur internet. Des milliers de mails avaient ainsi été envoyés aux médias et collectivités afin de dénoncer ces actes et la situation des animaux à La Réunion lors d'une journée, baptisée "Oscar". Un an plus tard, ce vendredi, Anne-Laure Frixon Scheurer, à l'initiative de ce buzz et celle qui a recueillie Oscar, renouvelle l'action. Plusieurs mails inondant les boîtes de réception. "Pour que cette journée devienne le symbole de la lutte contre la maltraitance animale sur l'île de La Réunion", souligne-t-elle. (photo archives)
Le 7 février 2013, la mort d'Oscar, un chiot d'un mois empoisonné, enfermé dans un sac puis ensuite jeté sur la voie publique à Saint-Pierre avait ému et créé un véritable buzz sur internet. Des milliers de mails avaient ainsi été envoyés aux médias et collectivités afin de dénoncer ces actes et la situation des animaux à La Réunion lors d'une journée, baptisée "Oscar". Un an plus tard, ce vendredi, Anne-Laure Frixon Scheurer, à l'initiative de ce buzz et celle qui a recueillie Oscar, renouvelle l'action. Plusieurs mails inondant les boîtes de réception. "Pour que cette journée devienne le symbole de la lutte contre la maltraitance animale sur l'île de La Réunion", souligne-t-elle. (photo archives)

"L’errance entraîne la maltraitance. La Réunion c’est 150 000 chiens et, au moins, 150 000 chats errants. Affolant pour seulement 850 000 habitants. 12 000 euthanasies, 20 000 cadavres. 20 fois plus qu’en métropole ramené au nombre d’habitants", peut-on lire dans les mails.

"En métropole, la fourrière euthanasie 10% des animaux qu’elle recueille. À La Réunion, et malgré le travail formidable de la SPA et des associations de protection animale sur l’île, c’est 90% des animaux qui y sont euthanasiés, faute de place dans les refuges. C’est pourquoi cette année nous avons décidé d’interpeller les candidats aux prochaines municipales concernant ce fléau", indiquent encore les participants à cette action, réclamant une "campagne de stérilisation massive des animaux errants et une campagne de sensibilisation des Réunionnais sur l’importance de stériliser leur animaux, -gratuitement pour les personnes non imposables -, et sur la maltraitance".

À noter qu’une pétition en ce sens circule également. "Tous les Réunionnais se sentent concernés, preuve en est les 1 500 signatures que nous avons obtenus en seulement 6 jours", soulignent les participants à la journée d’Oscar.

   

1 Commentaire(s)

Jacksarabians, Posté
c une horreur ! qu'ont ils donc les gens à la réunion ? je sais qu'ils pêchent avec des chiens et vivants en plus ! ce sont des dégénérés ou quoi ? j'ai honte pour l'humanité !