Alors que l'e-cigarette ferait reculer le tabagisme :

Des sénateurs veulent passer le prix des cigarettes à 11,30 euros d'ici 5 ans


Publié / Actualisé
Un rapport de la commission des affaires sociales du Sénat préconise de plus fortes hausses hausse sur le prix des cigarettes, afin de lutter plus efficacement contre la tabagisme. Ces sénateurs proposent ainsi une augmentation de 10 % par an du prix des produits du tabac sur les cinq prochaines années, soit un paquet de cigarettes qui pourrait s'élever jusqu'à 11,30 euros. Dans le même temps, l'Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) vient de publier les chiffres du marché du tabac pour 2013, faisant état d'une baisse des ventes de 7,6 % attribuée en grande partie à la cigarette électronique.
Un rapport de la commission des affaires sociales du Sénat préconise de plus fortes hausses hausse sur le prix des cigarettes, afin de lutter plus efficacement contre la tabagisme. Ces sénateurs proposent ainsi une augmentation de 10 % par an du prix des produits du tabac sur les cinq prochaines années, soit un paquet de cigarettes qui pourrait s'élever jusqu'à 11,30 euros. Dans le même temps, l'Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) vient de publier les chiffres du marché du tabac pour 2013, faisant état d'une baisse des ventes de 7,6 % attribuée en grande partie à la cigarette électronique.

D’après une étude citée par le rapport de la commission des affaires sociales du Sénat, le tabac est responsable de 73 000 décès en France chaque année, pour un coût social qui s’élèverait à 47 milliards d’euros par an. Et selon les sénateurs, les hausses successives du prix des cigarettes seraient trop faibles pour dissuader les consommateurs.

Aussi proposent-ils que "le Programme national de réduction du tabagisme, qui doit être finalisé avant l’été dans le cadre du Plan cancer, prévoit une hausse de 10% par an du prix des différents produits du tabac sur les cinq prochaines années", selon Public Sénat. Ce rapport pourrait ainsi inspirer la future loi de santé publique que la ministre de la Santé Marisol Touraine doit présenter en juillet prochain.

Mais dans le même temps, l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) indique que la cigarette électronique aurait fait reculer le tabagisme en France d’une manière assez spectaculaire. Selon Les Echos, "les ventes de cigarettes ont chuté de 7,6 %" en 2013, "un recul sans précédent depuis les fortes hausses de 2003 et 2004".

Une baisse que l’OFDT attribue en grande partie à la cigarette électronique. Entre huit et neuf millions de Français l’auraient déjà essayé et un à deux millions l’utiliseraient quotidiennement.

www.ipreunion.com

   

1 Commentaire(s)

Angélyc, Posté
11,30 euros, voilà qui devrait en freiner plus d'un... Mais si on prend en compte l'actualisation, la progression des prix, dans cinq ans cela ne paraîtra peut-être pas si inabordable, donc avec une efficacité limitée. Quoiqu'il en soit, l'OFDT a effectivement mis en place une enquête à même de mettre en lumière la cigarette électronique ( http://www.lyc-france.com/blog/actualites/cigarette-electronique-officiellement-efficace-contre-le-tabagisme ), étude qui devrait être affinée par l'INPES -Institut National de Prévention et d’Education pour la Santé- ( http://www.lyc-france.com/blog/actualites/grande-enquete-au-sujet-des-vapoteurs ).