Consommation des ménages :

En période de soldes, les prix baissent de 1,5 %


Publié / Actualisé
Au mois de février 2014, l'indice des prix à la consommation des ménages baisse de 1,5 %, indique l'Insee. Une baisse due essentiellement au recul des prix des produits manufacturés en raison des soldes d'été, et à la diminution des tarifs des transports aériens en période creuse. Après la flambée du prix des produits frais en janvier, les conséquences du passage du cyclone Bejisa se font encore sentir (+6,5 %, après +30,8 %). Sur les douze derniers mois (février 2014 par rapport à février 2013), les augmentent de 0,9 % à La Réunion, au même rythme qu'en France.
Au mois de février 2014, l'indice des prix à la consommation des ménages baisse de 1,5 %, indique l'Insee. Une baisse due essentiellement au recul des prix des produits manufacturés en raison des soldes d'été, et à la diminution des tarifs des transports aériens en période creuse. Après la flambée du prix des produits frais en janvier, les conséquences du passage du cyclone Bejisa se font encore sentir (+6,5 %, après +30,8 %). Sur les douze derniers mois (février 2014 par rapport à février 2013), les augmentent de 0,9 % à La Réunion, au même rythme qu'en France.

Ce sont donc les prix des produits manufacturés qui baissent nettement en février (- 3,7 %). Avec les soldes d'été, l'habillement et les chaussures reculent notamment de 15,6 %. Les prix des appareils ménagers, les articles d'ameublement et les effets personnels diminuent respectivement de 4,8 3,4 et 3,7 %.

Les prix des services diminuent également (- 1,1 %). " Cette baisse est consécutive à l'application de la tarification basse saison dans les transports aériens de voyageurs (- 14,6 %) ", commente l'Insee, qui précise que le prix des voyages touristiques tout compris reculent de 5,7 %. Les autres services, eux, augmentent de 0,4 %. Une légère hausse entraînée notamment par la hausse des assurances automobiles (+ 10,2) en fin de promotion.

Du côté de l'énergie, les prix baissent de 0,5 %, suite à la réduction du tarif de la bouteille de gaz (- 3,7 %). Les carburants sont stables (+0,1 %), alors que sur un an, les produits pétroliers augmentent de 8,9 % à La Réunion (- 5,4 % en France).

Concernant les hausses, le prix du tabac augmente de 2,3 % (+ 6,6 % en un an). Et deux mois après le passage du cyclone Bejisa, les prix de l'alimentation continuent d'augmenter (+ 0,6 %). Une hausse due en partie aux tarifs produits frais (légumes, fruits, poissons, crustacés) qui progressent de 6,5 %. D'autre part, les promotions permettent de baisser les prix des autres produits (- 1,0 % pour le pain et les céréales, - 0,5 % pour la viande). L'Insee note que "sur un an, les prix de l'alimentation augmentent de 2,2 % à La Réunion, contre 0,1 % en France."

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !