822 pétrels de Barau ont été sauvés :

Bilan positif pour les Nuits sans lumière


Publié / Actualisé
Le Parc national et la SEOR (Société d'études ornithologiques de La Réunion) ont publié ce lundi 23 juin 2014 le bilan des "Nuits sans lumières." Du 18 au 27 avril 2014, l'opération a permis de favoriser l'envol des jeunes pétrels et la ponte des tortues marines. Au total, 53 structures ont participé à l'événement, ainsi que plus de 50 magasins. 2 500 élèves ont été sensibilisés aux effets négatifs de la pollution lumineuse tandis que 822 oiseaux ont été sauvés.
Le Parc national et la SEOR (Société d'études ornithologiques de La Réunion) ont publié ce lundi 23 juin 2014 le bilan des "Nuits sans lumières." Du 18 au 27 avril 2014, l'opération a permis de favoriser l'envol des jeunes pétrels et la ponte des tortues marines. Au total, 53 structures ont participé à l'événement, ainsi que plus de 50 magasins. 2 500 élèves ont été sensibilisés aux effets négatifs de la pollution lumineuse tandis que 822 oiseaux ont été sauvés.

Par rapport aux éditions précédentes, "les communes engagées dans des extinctions ont été un peu moins nombreuses cette année du fait de la proximité des élections municipales", souligne le Parc national. Certaines se sont distinguées à l’image de Salazie qui a éteint l’ensemble du territoire de la municipalité. A Cilaos - où la mairie a réduit de manière massive les éclairages - seulement 9 % des pétrels se sont échoués, contre 34 % en 2013.

Au cours de la période d’échouage de cette année, la population a participé à la découverte de 2 % des oiseaux découverts, contre 1 % en 2013. "On peut donc supposer que la sensibilisation mis en place autour de la problématique des pétrels de Barau évolue de manière positive", se félicite la SEOR. Pour l’année 2015, entre 900 et 1 000 oiseaux échoués sont attendus selon les prévisions du docteur Patrick Pinet.

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !