Première opération chirurgicale d'une tortue sur l'île aux parfums :

Mayotte : deux tortues vertes blessées, soignées et libérés


Publié / Actualisé
Après la première opération chirurgicale de deux tortues vertes à Mayotte, le réseau échouage mahorais REMMAT les remettra à l'eau ce dimanche 17 août à 14 heures à Dzaoudi, indique le journale France Mayotte matin. Accrochée à une ligne de pêche dans le port de plaisance de Dzaoudi, une tortue verte a été signalée à la gendarmerie maritime il y a de cela trois semaines. Quelques échanges avec le vétérinaire du centre de soins de Kélonia à La Réunion ont suffi pour que Christian Schuler, vétérinaire à Mayott,e tente une opération chirurgicale. Une grande première à Mayotte.
Après la première opération chirurgicale de deux tortues vertes à Mayotte, le réseau échouage mahorais REMMAT les remettra à l'eau ce dimanche 17 août à 14 heures à Dzaoudi, indique le journale France Mayotte matin. Accrochée à une ligne de pêche dans le port de plaisance de Dzaoudi, une tortue verte a été signalée à la gendarmerie maritime il y a de cela trois semaines. Quelques échanges avec le vétérinaire du centre de soins de Kélonia à La Réunion ont suffi pour que Christian Schuler, vétérinaire à Mayott,e tente une opération chirurgicale. Une grande première à Mayotte.

"L’opération fût un succès. La tortue avait deux hameçons de pêche accrochés profondément dans l’oesophage qui ont tous deux pu être retirés", écrit France Mayotte matin. La jeune tortue baptisée Georgette s’en sort "bien". Elle a été prise en charge par l’association Oulanga Na Nyamba. Georgette "pourra être relâchée dans son milieu naturel en fin de semaine", poursuit le quotidien mahorais.

Le vendredi 8 août dernier, un deuxième cas similaire a été signalé. Deux pêcheurs ont été surpris par le service des douanes "en train d’embarquer deux tortues vivantes pêchées à la ligne", rapporte le journal. L’une a été relâchée en mer, tandis que l’autre a été confié à l’association Oulanga Na Nyamba. "Un gros hameçon a pu être retiré le soir même par le vétérinaire", décrit France Mayotte matin dans son édition de ce jeudi.

La remise en liberté de Georgette et Léopold est prévue pour ce dimanche 17 août à 14 heures sur la petite plage de la douane à Dzaoudi, précédée d’un nettoyage de la plage. "Cette fin heureuse montre l’efficacité du fonctionnement du réseau actif comme le REMMAT", écrit le quotidien. Le cas de ces deux tortues rescapées ont alimenté les discussions sur la nécessité d’un centre de soins pour tortues marines à Mayotte. Une étude de faisabilité est actuellement menée par le Parc national marin et Kélonia.

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !