Commerce :

Les soldes commencent samedi


Publié / Actualisé
Les soldes d'hiver débuteront ce samedi 6 septembre 2014 et prendront fin le vendredi 10 octobre 2014, annonce la préfecture. L'occasion pour le préfet de rappeler aux commerçants qu'il est primordial de "maintenir une concurrence loyale entre les commerçants et d'assurer la protection économique des consommateurs" au cours de cette période juridiquement encadrée.
Les soldes d'hiver débuteront ce samedi 6 septembre 2014 et prendront fin le vendredi 10 octobre 2014, annonce la préfecture. L'occasion pour le préfet de rappeler aux commerçants qu'il est primordial de "maintenir une concurrence loyale entre les commerçants et d'assurer la protection économique des consommateurs" au cours de cette période juridiquement encadrée.

Dans un communiqué publié ce vendredi, la préfecture souligne : "les soldes sont des ventes qui sont accompagnées ou précédées de publicité ; favorisent un écoulement accéléré de marchandises en stock, payées et dont des exemplaires ont été proposés à la vente depuis au moins 1 mois ; comportent une annonce de réduction de prix (qui peut aller jusqu'à une revente à perte) dans la limite du stock à écouler ; sont pratiquées pendant des périodes fixes (soldes d'été et d'hiver) ainsi que pendant des périodes complémentaires librement choisies par les commerçants".

La préfecture note également que "les consommateurs doivent être informés loyalement des avantages consentis lors des soldes. Les prix doivent être clairement et visiblement affichés, tant pour ce qui concerne le prix de référence que le prix soldé". Les articles achetés en soldes doivent bénéficier des mêmes garanties que les autres articles. "L'annonce "ni repris ni échangé" ne dispense donc pas le vendeur d'échanger ou de rembourser l'article en cas de vice caché" précise la préfecture.

Lors des soldes d’été qui se sont déroulés du 1er février au 7 mars 2014, les enquêteurs de la répression des fraudes ont effectué 272 actions de contrôles dans 142 établissements. 17 avertissements et 2 procès-verbaux ont été émis.

Quelques jours avant cette période de soldes, "les enquêteurs se sont déplacés dans les magasins afin de vérifier l’absence de soldes anticipés mais également dans le but de recueillir les publicités et d’effectuer un relevé de 30 prix de référence" indique la préfecture. La majorité des enseignes chez lesquelles un pré-contrôle avait été effectué ont fait l’objet d’une nouvelle inspection. "Les manquements relevés lors des contrôles sont l’annonce de rabais mensongers dus à des prix de référence irréguliers ; une publicité commerciale trompeuse ; certains magasins annonçaient des taux de réduction très élevés qui ne concernaient qu’un nombre infime de produits ; l’absence ou un mauvais affichage de prix" recense la préfecture.

Malgré la baisse constatée entre 2013 et 2014, le taux d'infraction, 16,67%, constaté lors des dernières soldes reste supérieur à celui relevé au niveau national (10 %).

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !