Social :

Emploi des jeunes : l'AMDR et Stéphane Fouassin s'en remettent à l'État


Publié / Actualisé
Pour le président de l'Association des maires de La Réunion (AMDR) Stéphane Fouassin, "l'Etat doit plus que jamais s'engager pour l'emploi et l'insertion de nos jeunes" au vu du "climat social tendu" que connaît actuellement La Réunion. Dans un communiqué diffusé ce jeudi 25 septembre 2014, il estime "l'engagement de l'Etat ne doit pas faillir, mais au contraire s'accentuer au moment où notre département en a le plus besoin".
Pour le président de l'Association des maires de La Réunion (AMDR) Stéphane Fouassin, "l'Etat doit plus que jamais s'engager pour l'emploi et l'insertion de nos jeunes" au vu du "climat social tendu" que connaît actuellement La Réunion. Dans un communiqué diffusé ce jeudi 25 septembre 2014, il estime "l'engagement de l'Etat ne doit pas faillir, mais au contraire s'accentuer au moment où notre département en a le plus besoin".

"Face aux difficultés que rencontrent nos jeunes Réunionnais sur le marché de l’emploi, les maires de La Réunion sont les premiers à être confrontés à ce climat social tendu", écrit le président de l’association des maires de La Réunion (AMDR).

"Dans un contexte économique délicat où l’Etat se désengage au niveau des finances publiques, en l’occurrence par la baisse des dotations globales de fonctionnement, les communes se recentrent – hélas – sur leurs compétences ; l’emploi étant une compétence de l’Etat", poursuit-il.

"Aussi l’Etat doit plus que jamais s’engager pour l’emploi et l’insertion de nos jeunes, il doit maintenir le niveau des dotations globales de fonctionnement des collectivités, afin de nous permettre d’assurer ce rôle d’amortisseur social, notamment en finançant les emplois aidés à hauteur de 90 % pour tout public", considère Stéphane Fouassin.

"Malgré le dévouement manifesté pour notre population, il nous est difficile de maintenir la cohésion sociale. C’est pourquoi, l’engagement de l’Etat ne doit pas faillir, mais au contraire s’accentuer au moment où notre département en a le plus besoin", conclut-il.

www.ipreunion.com

   

1 Commentaire(s)

Anonyme, Posté
Ah bon Monsieur FOUASSIN et pourquoi n'avez-vous pas embauché Mr HAMILCARO sur contrat aidé ? Le salaire ne serait pas suffisant pour lui mais les autres doivent se contenter de ça. Avez-vous songer à embaucher 3 personnes avec le salaire de Mr HAMILCARO ? Ça ferait 3 demandeurs en moins sur le marché content de pouvoir faire vivre leurs familles.
Avec vous c'est beaucoup de blablabla. Je pense que les gens commencent à comprendre qui vous êtes.