Aéroport Roland-Garros :

Le trafic aérien en hausse de 5,2 % en janvier


Publié / Actualisé
Le nombre de passagers a augmenté de 5,2% en janvier 2015 à l'aéroport Roland-Garros, où une progression est enregistrée sur quasiment toutes les destinations, annonce l'aéroport dans un communiqué publié ce vendredi 13 février 2015.
Le nombre de passagers a augmenté de 5,2% en janvier 2015 à l'aéroport Roland-Garros, où une progression est enregistrée sur quasiment toutes les destinations, annonce l'aéroport dans un communiqué publié ce vendredi 13 février 2015.

L'augmentation de 5,7% sur l'axe Métropole-Réunion (107113 passagers transportés) contribue pour une bonne part à cette tendance, favorisée par des vacances scolaires d'été plus longues qu'en 2014. La hausse de fréquentation concerne également les dessertes régionales.

Le nombre de passagers a progressé de 2% entre Saint-Denis et Maurice, de 2,9% sur l'axe Réunion-Mayotte et de 9,3% entre notre île et les aéroports malgaches. L'augmentation est particulièrement marquée sur les Comores (+65,8%) et s'établit à +5,6% sur l'Afrique du Sud.

Une baisse de 10,7% est en revanche constatée sur Saint-Denis - Bangkok, alors que le nombre de passagers progresse de 50,2% entre La Réunion et Chennai (Inde). 2 069 passagers ont d'autre part fréquenté la ligne vers les Seychelles, rouverte par Air Austral en juin 2014.

Enfin, la correspondance entre Pierrefonds et Roland-Garros n'est plus assurée que ponctuellement par Air Austral et n'a transporté que 9 passagers en janvier.

Le trafic de transit ne concerne que 572 passagers sur la ligne Paris-Réunion-Maurice de Corsair pour ce mois de janvier.

Le nombre de mouvements d'avions baisse de 6,8%, mais les compagnies ont mis en ligne davantage de gros porteurs (+5,2%) et le tonnage atterri-décollé progresse globalement de 4,4%, ce qui se traduit par une hausse globale de l'offre de sièges sur La Réunion.

Si, à la différence de janvier 2013 (Dumile) et 2014 (Bejisa), l'aéroport Roland-Garros n'a pas subi de fermeture liée à un phénomène cyclonique, il a enregistré comme les années précédentes son pic de fréquentation saisonnier en début de mois. Près de 10 000 passagers ont été comptabilisés les 4 et 9 janvier.

Le tonnage de fret de marchandises a enfin reculé de 4,9%, avec des évolutions contrastées : les expéditions ont progressé de 8,8% alors que le fret débarqué a baissé de 9,9% par rapport à janvier 2014.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !