Transport aérien :

Rachat de Corsair par Air Caraïbes : des Airbus A350 pour La Réunion


Publié / Actualisé
Alors que le groupe Dubreuil, propriétaire d'Air Caraïbes, doit annoncer officiellement le rachat de Corsair ce vendredi 20 février 2015, la Tribune révèle que l'entreprise et la marque Corsair seront conservées et que les B747 desservant La Réunion devraient être remplacés, à terme, par "des Airbus A350 ou des appareils équivalents".
Alors que le groupe Dubreuil, propriétaire d'Air Caraïbes, doit annoncer officiellement le rachat de Corsair ce vendredi 20 février 2015, la Tribune révèle que l'entreprise et la marque Corsair seront conservées et que les B747 desservant La Réunion devraient être remplacés, à terme, par "des Airbus A350 ou des appareils équivalents".

Après le rachat de Corsair par Air Caraïbes, "le nouvel ensemble va devenir le plus gros acteur sur les Antilles avec plus de 50% de parts de marché (contre 43% pour Air France et 7% pour XL Airways) et une offre client au moins aussi performante que celle d'Air France", note la Tribune.

Mais surtout, cette acquisition va permettre au groupe Dubreuil de "s’ouvrir sur l’océan Indien, notamment sur La Réunion", mettant la main sur 24 % du marché entre la métropole et Saint-Denis.

"La question de la desserte de La Réunion pose celle du maintien des trois Boeing 747-400 dans la flotte de Corsair, des quadriréacteurs gourmands en kérosène par rapport à des gros biréacteurs plus récents comme le B777. Car les B747 sont les seuls appareils de la flotte de Corsair à desservir convenablement La Réunion et l'océan Indien", souligne la Tribune.

D’après le site économique, les B747 devraient être conservés quelque temps avant d’être remplacés, à terme, par des Airbus A350 ou par des appareils équivalents. "En décembre 2013, Air Caraïbes a commandé six A350, livrables entre 2016 et 2022", rappelle ainsi la Tribune.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !