Taux de mortalité en hausse de 16% sur les routes en 2015 :

Sécurité routière : contrôle des deux-roues renforcé dans le Chaudron


Publié / Actualisé
Jeudi 9 juillet 2015, Dominique Sorain a assisté à un grand contrôle routier à la gendarmerie du Chaudron. Durant deux heures, les deux-roues ont été arrêtés et contrôlés par les forces de l'ordre dans le quartier.
Jeudi 9 juillet 2015, Dominique Sorain a assisté à un grand contrôle routier à la gendarmerie du Chaudron. Durant deux heures, les deux-roues ont été arrêtés et contrôlés par les forces de l'ordre dans le quartier.

Alors que le taux de mortalité est en hausse de 16% par rapport à l’année dernière à la Réunion depuis janvier 2015, le préfet souhaite renforcer les mesures de prévention. " Pour moi aujourd’hui, c’est l’occasion de rappeler un certain nombre de règles. La surmortalité chez les jeunes et la surmortalité chez les deux roues, c’est la spécificité de la Réunion, déplore Dominique Sorain. C’est une véritable violence routière ! ".

Le préfet a mis un point d’honneur à être présent lors d’un grand contrôle routier au Chaudron jeudi 9 juillet. De 14h à 16h, les forces de l’ordre ont intercepté les conducteurs de deux roues dans le quartier et les ont menés au poste de gendarmerie pour effectuer des contrôles. Sur une quinzaine de scooters contrôlés à 15h, un seul était aux normes et habilité à repartir sur la route.

"On utilise une machine appelée curvomètre, qui mesure la vitesse du deux roues. Si la vitesse est comprise entre 50 et 80, la moto est immobilisée. L’amende s’élève à 90 euros", explique Gilbert Fain, chef du GSR (Groupe de sécurité routière).

Fabrice, jeune conducteur de deux roues contrôlé ce jeudi s’insurge : "est-ce que c’est de ma faute si j’ai acheté une moto comme ça ? Je l’ai achetée comme ça à un particulier. Je ne sais même pas quand je vais récupérer ma moto ! Je ne peux plus aller au travail, je n’ai pas de sous, je ne pourrai pas payer mes factures, manger..."

Le préfet assure que des contrôles sont également effectués dans les garages. Ces démarches seront renforcées au cours des mois à venir, et des préventions en milieu scolaire sont prévus.

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !