Accidents de la vie domestique :

Attention à ne pas tomber des arbres et des toits


Publié / Actualisé
À l'approche de l'été, de la saison des pluies, des mangues et des letchis. Dans un communiqué publié ce jeudi 15 octobre 2015, l'Agence régionale de santé Océan Indien (ARS-OI) rappelle "à la population les consignes de sécurité pour éviter les chutes du haut des arbres et des toits".
À l'approche de l'été, de la saison des pluies, des mangues et des letchis. Dans un communiqué publié ce jeudi 15 octobre 2015, l'Agence régionale de santé Océan Indien (ARS-OI) rappelle "à la population les consignes de sécurité pour éviter les chutes du haut des arbres et des toits".

Quelques gestes de sécurité suffisent pour éviter ces chutes, souligne l'Ars.

Pour ne pas tomber du haut des arbres :
- privilégier l’utilisation d’un attrape-fruit et éviter de grimper aux arbres.
- vérifier si l’arbre et le sol sont secs pour éviter les risques de glissades et de déséquilibre.
-faire attention aux nids de guêpes dans les arbres.
- porter une tenue adaptée et des chaussures fermées.
- immobiliser l’escabeau ou l’échelle avec l’aide d’une tierce personne pour assurer sa stabilité et son maintien au sol.

Pour ne pas tomber du haut d’un toit :
- ne pas monter sur le toit en cas de pluie récente pour éviter tout risque de glissade.
- porter une tenue adaptée et des chaussures fermées.
- utiliser un matériel de sécurité, de type harnais et cordes, arrimé à un point fixe.

"Dans tous les cas, il faut prévenir une tierce personne de son intention de monter dans un arbre ou sur un toit", souligne l'Ars.

Pour rappel, chaque année à La Réunion, environ 250 personnes sont reçues aux urgences à la suite d'une chute du haut d’un toit ou d’un arbre, selon une enquête permanente réalisée par la cellule de l'Institut de veille sanitaire en région Océan Indien (Cire) en partenariat avec le Centre Hospitalier Gabriel Martin sur les accidents de la vie domestique.

L'enquête a ainsi déterminer que tous les ans à la suite de la chute d'un arbre environ 170 personnes passent aux urgences. Une personne sur trois est hospitalisée. 79% d’entre elles sont des hommes. Les accidents concernant des adultes surviennent surtout pendant la période de récolte des fruits, de novembre à février.

Dans le même temps environ 80 personnes par an sont reçues aux urgences et 32% d’entre elles sont hospitalisées après être tombées d'un toit. Il s’agit essentiellement d’hommes (90%) de plus de 15 ans (80 %). Ces chutes sont souvent liées à une activité de bricolage ou de loisirs.
  
 www.ipreunion.com
 

 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !