Tribune libre de Thierry Robert :

Thierry Robert en immersion dans l'entreprise Tradition 974


Publié / Actualisé
Hier, lundi 09 novembre, à l'invitation de la CGPME, Thierry Robert a vécu pendant une matinée au coeur du quotidien de Cédric Daly, jeune chef d'entreprise des hauts de l'Ermitage qui s'est lancé depuis quelques années dans la production et la transformation de produits péi. La CGPME a en effet proposé aux candidats aux élections régionales de vivre le quotidien d'un chef d'entreprise pour se rendre compte de leurs préoccupations. Thierry Robert a accepté avec enthousiasme cette expérience "Vis dans mon entreprise".
Hier, lundi 09 novembre, à l'invitation de la CGPME, Thierry Robert a vécu pendant une matinée au coeur du quotidien de Cédric Daly, jeune chef d'entreprise des hauts de l'Ermitage qui s'est lancé depuis quelques années dans la production et la transformation de produits péi. La CGPME a en effet proposé aux candidats aux élections régionales de vivre le quotidien d'un chef d'entreprise pour se rendre compte de leurs préoccupations. Thierry Robert a accepté avec enthousiasme cette expérience "Vis dans mon entreprise".

Après un premier échange convivial avec son patron du jour, Cédric Daly, l’employé Thierry Robert s’est appliqué à effectuer toutes ses missions avec sérieux. Il a d’abord accompagné Cédric dans son véhicule d’entreprise pour aller s’approvisionner en bocaux. L’activité du jeune chef d’entreprise de 29 ans l’amène à conditionner confitures de banane flambée, confitures de patate ou encore du piment la pâte. Le piment la pâte que le candidat aux régionales a dû préparer et conditionner avec l’aide de la mère de Cédric.

Que retient le candidat Thierry Robert de cette expérience?

“Transformer les richesses de notre patrimoine local, c’est une vraie chance pour le développement économique Made in Réunion ! Néanmoins, grâce à cette expérience dans l’atelier de Cédric, je me rends compte que nos créateurs d’entreprise ne sont pas assez aidés et soutenus par la collectivité régionale. Avec l’ardeur du piment et l’été qui rentre, travailler dans ces conditions ce n’est plus possible! Président de Région, je m’engage à soutenir les chefs d’entreprise qui mettent en avant nos traditions, nos produits locaux!”

Cette matinée au coeur de l'entreprise Tradition 974 de Cédric Daly s'est clôturée par un échange avec la CGPME et les employés de Cédric. La CGPME a énoncé ses propositions pour soutenir les chefs d'entreprise et l'économie locale. Des propositions qui figurent déjà dans le programme du candidat aux régionales qui prévoit notamment d’installer un établissement financier pour accompagner la prise de risque des TPE/PME ou encore de créer une pépinière de start­-up avec des services dédiés pour les auto­-entrepreneurs ou les toutes petites structures.
 

   

4 Commentaire(s)

Hubert, Posté
Pourquoi il se sent obliqgé de faire des phrases compliquées, qu'il ne maitrise pas, qui n'ont aucun sens?
Quels conseils laisse t-il à ce chef d'entreprise?
Lucas, Posté
S'il est vraiment si expert qu'il le dit, pourquoi perdre une journée auprès d'un chef d'entreprise? S'il est si bon, ils doit toutes les connaitre les difficultés des entrepreneurs! Pourquoi faire cette mise en scéne?
C.C, Posté
Salut Kikou,
je serais curieux d'avoir tes infos si tu en as sur les aides de la Région. A ma connaissance, les aides de la Région n'accompagnent les entreprises que dans un cadre d'investissement et de développement de l'activité, avec apport de l'entreprise à 50% pour profiter des aides. Aide qui ne correspond à rien en terme de prise de risque pour une activité qui se lance ou qui se veut innovante (fort taux de risque). La Région ne prend pas de risque (bien au contraire), elle ne finance que les dossiers bien sympas et qui ont beaucoup de chances de réussir (et donc en général qui ont moins besoin de soutien que les autres).

Je n'aime pas forcément le personnage de Thierry Robert, mais la proposition est une réalité de la demande. Les aides actuelles de la Région ne répondent pas aux besoins des startups.

Mais si tu as des sources pour me contredire je suis totalement preneur :) (et avec plaisir, parce que ça voudrait dire qu'on n'est pas au courant qu'il y a d'autres aides que ce que la Région nous dit ^^).

Merci :)
Kikou, Posté
c' est vraiment du n' importe quoi, ou le maire de st leu n' est pas renseigner sur les aides de la région, surtout les jeunes !!!vous avez des leçons à apprendre