Livres audio :

La lecture facilitée pour les publics qui en sont exclus


Publié / Actualisé
Une campagne destinée à promouvoir la lecture pour les publics empêchés de lire a débuté mardi 8 décembre 2015 avec l'objectif de faire connaître au public concerné le service gratuit de prêt et de téléchargement de livres audio.
Une campagne destinée à promouvoir la lecture pour les publics empêchés de lire a débuté mardi 8 décembre 2015 avec l'objectif de faire connaître au public concerné le service gratuit de prêt et de téléchargement de livres audio.

La  campagne de promotion débutée mardi 8 décembre a pour objectif de faire connaître le service gratuit de prêt et de téléchargement de livres audio aux bénéficiaires et à leur entourage. "Plus de 20 000 ouvrages existent à ce jour dans la base EOLE de l’association Valentin Haüy, mais il y a peu de demande surtout par méconnaissance : 5000 auditeurs sur toute la France", indique le communiqué.

Cette campagne a aussi pour but de recruter des donneurs de voix, qui liront des livres à intégrer à la collection nationale et notamment des livres d’auteurs réunionnais. Deux médiathèques réunionnaises sont conventionné à ce jour : la médiathèque de Saint-Pierre et celle de Sainte-Marie.

"Les enjeux sont de plusieurs ordres", estime Jean-François Samlong, parrain de l'association et romancier. "Un enjeu humain en se rapprochant des publics empêchés, en prenant en cause les problèmes qu’ils rencontrent sans doute dans leur vie quotidienne pour bénéficier des ouvrages disponibles. Un enjeu social quand on sait que La Réunion compte 120 000 illettrés. Un enjeu économique à travers l'achat par les médiathèques et bibliothèques des ouvrages à destination des publics empêchés."

Le Comité AVH Réunion Océan Indien est le Comité régional de L’association Valentin HAUY, association au service des aveugles et des malvoyants depuis 127ans. Depuis novembre 2010, le Comité organise pour ce public des activités culturelles, sportives et de loisirs. Il anime également le réseau des acteurs locaux de la déficience visuelle, assure une expertise et représente les intérêts des aveugles et malvoyants Réunionnais. La Réunion compte en 2015 150 bénéficiaires aveugles et malvoyants.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !