Les déçus de la présidence tournante :

Clash à la Cinor


Publié / Actualisé
La séance du Conseil communautaire de la Communauté Intercommunale du Nord de la Reunion (Cinor), qui devait se tenir ce jeudi 25 février, a été boycottée par une majorité des élus, dont ceux de Saint-Suzanne et de Sainte-Marie. 26 élus étaient présents, alors que 29 étaient nécessaires pour ouvrir la séance qui a du être reportée au 4 mars. Au programme des discussions : le débat d'orientation budgétaire de la Cinor. Le maire de Sainte-Suzanne et celui de Sainte-Marie, en pointe du mouvement, entendent lancer un avertissement à l'actuel Président de la Cinor Gérald Maillot.
La séance du Conseil communautaire de la Communauté Intercommunale du Nord de la Reunion (Cinor), qui devait se tenir ce jeudi 25 février, a été boycottée par une majorité des élus, dont ceux de Saint-Suzanne et de Sainte-Marie. 26 élus étaient présents, alors que 29 étaient nécessaires pour ouvrir la séance qui a du être reportée au 4 mars. Au programme des discussions : le débat d'orientation budgétaire de la Cinor. Le maire de Sainte-Suzanne et celui de Sainte-Marie, en pointe du mouvement, entendent lancer un avertissement à l'actuel Président de la Cinor Gérald Maillot.

Il y a de l'eau dans le gaz à la Cinor. La séance du Conseil communautaire qui devait être dédiée aux débats d'orientation budgétaire a du être reportée. Le maire de Sainte-Suzanne, Maurice Gironcel, et celui de Sainte-Marie, également 1er vice-président, Jean-Louis Lagourgue, n'étaient pas présents. La raison de leur agacement : la présidence de la Cinor. Alors qu'il a été établi que celle-ci fonctionnerait sur la base d'une présidence tournante, l'actuel président, Gérald Maillot, souhaite conserver son siège.

"Si on veut donner une image forte à la population en politique, il faut arrêter avec les coups bas, avertit Maurice Gironcel. Il faut respecter les principes établis ensemble."

Dans un communiqué envoyé, après la séance ratée, la Cinor écrit "le Président a affirmé qu’il souhaitait effectivement aller jusqu’au bout de son mandat, en 2020, mais qu’il ne voulait pas ouvrir ce débat maintenant". Il cite ensuite Gérald Maillot : "J’ai toujours été transparent vis-à-vis des maires, mon discours n’a pas changé. Nous aurons cette discussion une fois le projet de territoire adopté. Mais l’enjeu maintenant, c’est bien l’avenir du territoire, pas l’avenir de la présidence tournante."

www.ipreunion.com

   

3 Commentaire(s)

, Posté
A l'opposé pour les bénéficiaires du RSA c'est 461 Euros par mois, le smic.....pauvre de nous.
Jeff, Posté
Maillot : 3ème adjoint mairie de St Denis (2508,97€/brut) + Président CINOR (5512,13€/brut) + Conseiller Général Saint Denis4 (2280,88€/brut) = 103081,98€/brut.

Gironcel : Maire de Sainte Suzanne (3421,32€/brut) + 2ème Vice Président CINOR (2508,97€/but) + Conseiller Général Saint-André 1 (2280,88€/brut) = 8211,17€/brut

Lagourgue :: Maire de Sainte Marie (3421,32€/brut) + 1er Vice Président CINOR (2508,97€/but) + 1er Vice Président Conseil Régional (2128,82€/brut) = 8059,11€/brut

Ca éclaire un peu les raisons de la tournante,
Moutarde de verines, Posté
bataille coq


Avez vous des infos sur une nouvelle enquête sur le cinéma réunion?