Aéroport Roland Garros :

Guillaume Branlat devient le nouveau président du directoire


Publié / Actualisé
Le conseil de surveillance de l'Aéroport de La Réunion Roland Garros réuni le mardi 13 septembre 2016 à Sainte-Marie a retenu la candidature de Guillaume Branlat comme président du directoire pour remplacer Jean-Paul Noël, qui a souhaité faire valoir ses droits à la retraite à la fin de l'année 2016. Il prendra ses fonctions de président du directoire le 1er janvier 2017, pour cinq ans.
Le conseil de surveillance de l'Aéroport de La Réunion Roland Garros réuni le mardi 13 septembre 2016 à Sainte-Marie a retenu la candidature de Guillaume Branlat comme président du directoire pour remplacer Jean-Paul Noël, qui a souhaité faire valoir ses droits à la retraite à la fin de l'année 2016. Il prendra ses fonctions de président du directoire le 1er janvier 2017, pour cinq ans.

Guillaume Branlat, 42 ans, est actuellement directeur des opérations de l'aéroport Roland Garros, qu'il a intégré en décembre 2006 comme responsable du service Etudes et Travaux. En 2011, il a pris la tête de la direction technique et fait son entrée au directoire de la société aéroportuaire, nouvellement créée. Début 2015, ses responsabilités ont été étendues à la supervision des directions technique, de l'exploitation de l'aérogare passagers et des systèmes d'information (120 collaborateurs au total).

L'aéroport prévoit d'accueillir 2.6 millions de passagers en 2020

Guillaume Branlat prendra ses fonctions au moment où l'Aéroport de La Réunion Roland Garros mettra en oeuvre son plan stratégique 2017-2022 visant à renforcer l'attractivité de la plate-forme. En 2017, les aérogares passagers et fret seront dotées d'un nouveau design et les passagers et leurs accompagnants emprunteront un nouveau circuit, destiné à améliorer leur confort et à leur proposer une offre commerciale élargie conforme aux meilleurs standards internationaux. Ceci s'accompagne de la poursuite d'un programme d'investissements ambitieux pour pouvoir faire face à l'augmentation du trafic que prévoit la société aéroportuaire, soit 2.6 millions de passagers en 2020.

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !