Le festival accueille plusieurs groupes urbains :

De la Thaïlande à La Réunion, le hip hop s'anime au Kaloo Bang


Publié / Actualisé
Leurs instrus sont "lourdes", leurs "punchlines" crues, leurs sons explosifs : Kalash, MZ, T-Matt, Thaitainium sont prêts à mettre le feu au Kaloo Bang. L'édition 2016, qui se tient ce week-end du 23 au 25 septembre, promet de belles pépites hip-hop.
Leurs instrus sont "lourdes", leurs "punchlines" crues, leurs sons explosifs : Kalash, MZ, T-Matt, Thaitainium sont prêts à mettre le feu au Kaloo Bang. L'édition 2016, qui se tient ce week-end du 23 au 25 septembre, promet de belles pépites hip-hop.

Si vous êtes un inconditionnel de hip-hop et que vous n'avez pas encore pris vos places pour le Kaloo Bang 2016, hâtez-vous ! Car de belles scènes (commerciales ou underground) sont à découvrir. Si Kalash ou MZ ne vous inspire pas plus que ça, peut-être que Taitainium, un groupe thaïlandais qui déchire, vous parlera davantage.

 

 

Ils ne vous disent peut-être rien, mais ces jeunes hommes hypra stylés et au phrasé rythmé ont assuré les premières parties de 50 Cent et Snoop Dog. Oui, rien que ça ! Formé en 2000, le groupe n'a pas moins de cinq albums à son actif et a déjà participé aux MTV Asia Awards. Des instrus entraînantes, des paroles martelées, des punchlines qu'on retient (même si on ne les comprend pas forcément) : le gangsta rap à la Thaïlandaise va sans conteste embraser le festival.

Si le rap game à la française est votre dada, impossible pour vous d'être passés à côté de MZ, le groupe cru et ambitieux dont la "fanbase" s'agrandit au fil de leurs sons. Idem pour Kalash, qui, à travers son tout dernier album, s'est imposé dans le milieu. "J'en ai vu de toutes les couleurs, surtout des rouge et des bleus..." Vous l'avez lu en fredonnant? Ce titre, où il pose avec Booba, sera très probablement repris en coeur du côté du Kaloo ce week-end.

 

 

La scène local ne sera pas non plus en reste ! T-matt, qui évoluait jadis avec le groupe saint-andréen "New Generation" aura l'occasion de présenter son tout dernier album "L'élite". Entre sons de "loveurs" et paroles volontairement "clash", l'artiste péi assure un mélange qui fait balancer la tête et remuer les jambes. Le tout en créole.

 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !