Le dispositif a fait ses preuves en Angleterre, il arrive en France et à La Réunion :

"Moi(s) sans tabac" : les cigarettes réduites en cendres


Publié / Actualisé
A l'instar de l'Angleterre, qui a mis en place son mois sans tabac depuis 2012 (les Anglais arrêtent de fumer en octobre), la ministère de la santé Marisol Touraine a lancé le même type d'opération, qui débutera en novembre prochain. Le "Moi(s) sans tabac" (du 1er au 30), aura pour but d'inciter les fumeurs à arrêter et les non-fumeurs à les soutenir. A partir d'un esprit collectif et d'un arrêt du tabac synonyme de positivité, le dispositif, appuyé localement par l'Agence régionale de santé et la Caisse générale de sécurité sociale (CGSS), aura pour but d'aider les fumeurs à passer le cap d'un mois d'abstinence, après lequel la dépendance à la nicotine serait moins forte.
A l'instar de l'Angleterre, qui a mis en place son mois sans tabac depuis 2012 (les Anglais arrêtent de fumer en octobre), la ministère de la santé Marisol Touraine a lancé le même type d'opération, qui débutera en novembre prochain. Le "Moi(s) sans tabac" (du 1er au 30), aura pour but d'inciter les fumeurs à arrêter et les non-fumeurs à les soutenir. A partir d'un esprit collectif et d'un arrêt du tabac synonyme de positivité, le dispositif, appuyé localement par l'Agence régionale de santé et la Caisse générale de sécurité sociale (CGSS), aura pour but d'aider les fumeurs à passer le cap d'un mois d'abstinence, après lequel la dépendance à la nicotine serait moins forte.

"A la Réunion, 25% des 15/75 ans fument quotidiennement soit 1 réunionnais sur 4. On dénombre 570 décès en moyenne chaque année directement liés au tabagisme, soit 14% de l'ensemble des décès sur l'île. Le tabagisme est aussi la 1 ère cause de mortalité par cancer, ces chiffres s'inscrivant dans un contexte local préoccupant puisque chez les jeunes, on observe une expérimentation fréquente et un usage quotidien précoce. En France, le tabac continue de tuer chaque année 73 000 personnes et représente la première cause de mortalité évitable" rappelle l'Agence régionale de santé océan Indien dans un communiqué rendu publique ce lundi 10 octobre 2016.

Cette dernière, avec la CGSS et le soutien de l'association SAOME, organisera des actions de sensibilisation dans l'île, afin de présenter le dispositif.

"Un mois sans fumer c'est 5 fois plus de chance d'arrêter"

A ce jour, 40 structures de La Réunion sont partenaires du dispositif et mettront en place de nombreuses actions pour sensibiliser les fumeurs à l'arrêt du tabac, les inciter à participer à l'opération "Moi(s) sans tabac" en commençant par s'inscrire sur le site www.tabac-info-service.fr

Dans le même temps, les salariés des structures partenaires distribueront des flyers à leurs employés, quand d'autre organiseront des défis collectifs. 119 établissements scolaires (lycées et collèges) relaieront de leur côté, les informations sur le dispositif " Moi(s) sans tabac".

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !