La Possession - Moulin Joly :

Logements indécents : l'immeuble Eternity 1, comme les Lataniers et les autres


Publié / Actualisé
Il qualifie cet immeuble de "bidon-ville moderne". Erick Fontaine, administrateur de la confédération nationale du logement (CNL), a convoqué la presse le matin de ce samedi 29 octobre 2016. Au programme, la visite de quelques uns des appartements indécents, présentant des infiltrations d'eau importantes, tandis qu'il est âgé de moins d'un an. L'immeuble Eternity 1, situé dans le quartier de Moulin Joly à la Possession, ne serait pas le seul dans cet état, selon les informations de la CNL.
Il qualifie cet immeuble de "bidon-ville moderne". Erick Fontaine, administrateur de la confédération nationale du logement (CNL), a convoqué la presse le matin de ce samedi 29 octobre 2016. Au programme, la visite de quelques uns des appartements indécents, présentant des infiltrations d'eau importantes, tandis qu'il est âgé de moins d'un an. L'immeuble Eternity 1, situé dans le quartier de Moulin Joly à la Possession, ne serait pas le seul dans cet état, selon les informations de la CNL.

La salle de bain, le salon, les chambres et même la cuisine d'au moins six appartements de l'immeuble Eternity 1, loués par la SDIR, présentent d'importantes inflitrations d'eau et des problèmes électriques liés. Moississure, fissures, les dégâts apparaissent dans toutes les pièces de ces logements vieux de moins d'un an, à l'instar de l'immeuble dionysien des Lataniers, qui fait également partie du parc SIDR. Habités en majorité par des personnes âgées, Erick Fontaile les qualifie de "bidon-villes modernes". Ils vont faire l'objet de contrôles de la CAF et de l'Agence régionale de santé.

Les locataires, qui ont contacté le bailleur dès les premiers signes d'infiltration, sont dans l'attente d'information concernant les démarches à entreprendre. La SIDR est venue constater les dégâts.

Contacté la semaine dernière par les habitants, l'administrateur de la CNL déplore de nouveau l'état des appartements loués parfois jusqu'à 700 euros par mois. "Nous savons que six appartements sont dans cet état, mais il est possible que la totalité de l'immeuble soit concerné" explique Erick Fontaine. De plus, "les habitants des immeubles voisins d'Eternity 1 ont également témoigné des mêmes problèmes" souligne l'administrateur.

Moisissure sur les murs, fuites importantes, odeur de pourriture et problèmes électriques ont été constatés dans les six logements visités ce samedi. "Une dame âgée, qui habite dans un des appartements doit tirer les fusibles pour ne pas risquer l'incendie", à cause de l'eau infiltrée dans les prises électriques précise l'administrateur. A cause de l'eau, "une autre personne âgée est tombée deux fois, et présente un certificat médical… C'est un véritable danger pour la santé… Il y en a qui sont obligés de dormir sur le canapé parce qu'ils ne peuvent plus rester dans la chambre !" déplore t-il.

Un autre problème a également été soulevé, celui des poubelles, déposées sous une fenêtre d'un appartement situé au rez-de-chaussée de l'immeuble. "La personne ne comprend pas pourquoi l'agent d'entretien de la SDIR met les poubelles sous sa fenêtre alors qu'il y a un local. Un jour, en sortant de sa douche, il a trouvé des vers sur sa serviette de toilette", raconte en substance le représentant des locataires. "Cela veut dire que la SIDR ne contrôle jamais ses immeubles !" avance t-il.

Un rendez-vous est prévu avec le bailleur cette semaine, tandis que la CNL demandera l'arrêt du paiement des loyers pour les locataires concernés.

www.ipreunion.com

   

1 Commentaire(s)

Doudou, Posté
bien vu M FONTAINE ! largue pas zot. i ou lété pa là , nou lé largué ! allé pa war ccas , zot i di a ou dé........ a ou . qan a lo maire li lé pa la avec nou.