Fraude au baccalauréat :

Procédure disciplinaire engagée à l'encontre d'un candidat soupçonné de plagiat


Publié / Actualisé
Soupçonné de plagiat pendant une épreuve du baccalauréat 2016, un candidat a été renvoyé devant une commission de discipline, à la demande du rectorat de La Réunion. Nous publions ci-après son communiqué.
Soupçonné de plagiat pendant une épreuve du baccalauréat 2016, un candidat a été renvoyé devant une commission de discipline, à la demande du rectorat de La Réunion. Nous publions ci-après son communiqué.

Un candidat au baccalauréat, soupçonné de plagiat pendant l’épreuve écrite d’histoire-géographie, s’est vu accorder le diplôme en juillet dernier, l’administration n’étant pas en mesure de prouver la fraude.

Au vu des éléments nouveaux portés à la connaissance de l’administration et des résultats de l’analyse de l’ordinateur portable mis à disposition pour l’épreuve, le recteur de l’académie a décidé d’engager une procédure disciplinaire à l’encontre de ce candidat.

La commission de discipline spécifique aux fraudes ou tentatives de fraude commises à l’occasion du baccalauréat sera prochainement réunie afin de statuer sur le cas de ce candidat.

Par ailleurs, la lutte contre la fraude aux examens par le biais des technologies numériques constitue une préoccupation constante de
l’académie. À la demande du recteur, des protocoles renforcés de lutte contre les fraudes sont à l’étude, avec le ministère de l’éducation nationale.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !