Confédération nationale du logement :

Réhabilitation des Camélias : "on ne veut pas nos personnes âgées dans un mouroir"


Publié / Actualisé
Lors d'une réunion tenue ce mardi 13 décembre 2016, la confédération nationale du logement, le collectif Camélias Debout et plusieurs locataires de la SIDR ont voulu interpeller le bailleur social sur la réhabilitation de ses logements dans le quartier des Camélias à Saint-Denis. Augmentation de loyers, logements indécents, plusieurs points ont été abordés. Les parties prenantes de la réunion sont dans l'attente d'une réponse de la SIDR.
Lors d'une réunion tenue ce mardi 13 décembre 2016, la confédération nationale du logement, le collectif Camélias Debout et plusieurs locataires de la SIDR ont voulu interpeller le bailleur social sur la réhabilitation de ses logements dans le quartier des Camélias à Saint-Denis. Augmentation de loyers, logements indécents, plusieurs points ont été abordés. Les parties prenantes de la réunion sont dans l'attente d'une réponse de la SIDR.

Parmi les sujets débattus autour de la table, une augmentation des loyers qui serait prévue par la SIDR. Dans le viseur de la CNL,"l'augmentation pour certains locataires de 200 %, essentiellement des personnes âgées. On leur a demandé d'appliquer cette augmentation sur des logements vides qui vont être loués par de nouveaux locataires." explique Erick Fontaine, l'administrateur de la confédération nationale du logement.

Deuxième point : les logements indécents. "On a expliqué à la SDIR qu'il fallait mettre en place dès 2017 une enveloppe d'urgence qui permettrait à la SIDR de réagir dès qu'un problème est rencontré dans un logement" continue Erick Fontaine. Une réponse du bailleur est attendue le 22 décembre.

Selon Erick Fontaine, "une forte mobilisation est possible si l'augmentation de loyer est appliquée... On ne peut pas laisser les personnes pagées dans un mouroir" a t-il conclu.

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !