Le syndicat de police Alliance s'offusque :

Gilbert Annette a-t-il rabaissé les gardiens de la paix?


Publié / Actualisé
Lors d'une rencontre avec les citoyens organisée au Chaudron ce mercredi 25 avril, le maire de Saint-Denis, Gilbert Annette, a vraisemblablement offusqué le syndicat de police Alliance. Ce dernier a réagi ce jeudi. Le maire dyonisien lui répond.
Lors d'une rencontre avec les citoyens organisée au Chaudron ce mercredi 25 avril, le maire de Saint-Denis, Gilbert Annette, a vraisemblablement offusqué le syndicat de police Alliance. Ce dernier a réagi ce jeudi. Le maire dyonisien lui répond.

"Quand un marmaille me dit qu'il veut être gardien de la paix, je me dis qu'il se trompe d'époque. Il faut qu'un marmaille rêve d'être commissaire de police (...) Nous, nous voulons donner de l'ambition". C'est cette phrase, prononcée mercredi soir par le maire et retranscrite sur Facebook en vidéo, qui a offusé les policiers du syndicat Alliance. 

Voir la vidéo ici.

"Des propos indignes d'un maire"

Aussi, ce jeudi matin, les syndicalistes ont souhaité réagir via communiqué de presse. Le voici :

"Encore une fois le Maire de Saint-Denis se croit tout permis! Après avoir déclaré que les policiers ne travaillaient pas la nuit, aujourd'hui il se permet de rabaisser les gardiens de la paix, qui ne serait pas assez ambitieux comme métier. Monsieur le maire de Saint-Denis prétend aujourd'hui que la délinquance est faible sur sa commune grâce aux agents de sécurité sur la voie publique et aux associations. Monsieur le maire veut-il la mort de la police nationale au profit de milices? Alliance police nationale dénonce encore une fois des propos indignes d'un maire. Alliance police nationale dénonce un énième dérapage et demande des excuses. Cessez de vendre du rêve à une jeunesse qui ne désire qu'à s'en sortir, et surtout pour vous rendre intéressent, cessez de monter les uns contre les autres."

"Nos enfants doivent avoir de l'ambition"

Quelques heures après la diffusion de ce communiqué, Gilbert Annette a accepté de répondre à nos questions. Il a déclaré : "Nous avons un projet politique qui s'appelle "génération ambition". Le but est d'impuler de l'ambition, notamment chez les jeunes. Car on estime qu'ici, l'estime et la confiance en soi sont des éléments défaillants et qu'il faut donc les développer. Dans mes réunions, je schématise tout celà. Moi, j'ai un frère qui est gardin de la paix à la retraite. Son propre fils est gardien de la paix aussi. Et je lui ai souvent dit : "tu ne peux pas avoir seulement l'ambition d'être gardien de la paix. C'est un beau métier mais ce n'est pas un rêve. Le rêve c'est d'être commissaire". Je continuerai à dire que nos enfants doivent avoir de l'ambition. Je regrette que certaines personnes l'aient pris au premier degré". 

sw/www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !