CIVIS :

Petite-Île : Première commune de La Réunion à signer une convention de partenariat "Viande péi"


Publié / Actualisé
Les 4 filières viande interprofessionnelles de l'Aribev et de l'Ariv (volaille, boeuf, porc,lapin) vont dorénavant être encore plus à l'honneur dans les écoles de la commune de Petite Île. C'est un véritable événement pour l'élevage réunionnais et pour cette commune particulièrement sensibilisée à la qualité des repas servis aux marmailles dans ses écoles.
Les 4 filières viande interprofessionnelles de l'Aribev et de l'Ariv (volaille, boeuf, porc,lapin) vont dorénavant être encore plus à l'honneur dans les écoles de la commune de Petite Île. C'est un véritable événement pour l'élevage réunionnais et pour cette commune particulièrement sensibilisée à la qualité des repas servis aux marmailles dans ses écoles.

Ce partenariat vise à développer la consommation de "Viande Péi"dans les établissements scolaires, en rapprochant les éleveurs des
élèves et des chefs de cuisine. Cette démarche est en totale adéquation avec la volonté politique de la municipalité de Petite-Île qui souhaite pouvoir faire de la restauration scolaire une restauration de qualité pour permettre aux enfants de la commune d’avoir des repas équilibrés avec des produits issus de la production locale.

Cette démarche est d’autant plus naturelle qu’à Petite-Île, ville rurale, il était indispensable de lancer un signe fort en direction du monde agricole pour l’encourager et l’informer de la volonté de la commune, une collectivité certes avec de nombreuses contraintes
administratives et juridiques, mais animée d’une véritable détermination à faire entrer des produits locaux au sein de la restauration des enfants de la commune.

D’ailleurs, lors du lancement de la nouvelle consultation pour l’achat des denrées alimentaires pour la période 2017-2020 il avait été décidé de flécher un certain nombre de lots du marché vers la production locale notamment pour ce qui concerne les produits frais
tant la viande que les légumes.

C’est chose faite aujourd’hui, les jeunes petit-îlois ont dans leur assiette des produits locaux,viandes et légumes, qui confèrent une excellente qualité gustative aux repas servis par la cuisine centrale.

Cet ancrage territorial porté par le politique a trouvé également sa finalité dans la signature avec la CPME de la convention Stratégie pour le Bon Achat (SBA) et dans son soutien pour la Journée de la Production Réunionnaise, un rendez-vous fixé dans le cadre de la Fête de l’Ail.

L’engagement de la commune dans la Convention VIANDE PEI concerne les 8 écoles maternelles et primaires de Petite-Île, soit 1 512 enfants et 1 600 repas servis 4 jours par semaine (avec 95% d’élèves demi-pensionnaires).

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !