Législative partielle dans la 7ème circonscription :

La mise sous pli de la propagande électorale a commencé


Publié / Actualisé
Treize candidats pour un fauteuil de député. Étape importante dans cette élection législative partielle : les préparatifs de la mise sous pli des professions de foi. Ce sont pas moins de 160 petites mains qui s'occupent de mettre la propagande électorale des treize prétendants accompagnée des bulletins de vote sous enveloppe. Et il y a du boulot, 112 000 électeurs sont attendus aux urnes dimanche 23 septembre prochain pour le premier tour de l'élection. Un travail titanesque qui nécessite la mobilisation de ces 160 petites mains durant quatre demi-journées. En moyenne, un agent met 45 professions de foi sous pli par heure. À cette cadence, Mercredi 19 septembre à midi, la mission devrait être remplie.
Treize candidats pour un fauteuil de député. Étape importante dans cette élection législative partielle : les préparatifs de la mise sous pli des professions de foi. Ce sont pas moins de 160 petites mains qui s'occupent de mettre la propagande électorale des treize prétendants accompagnée des bulletins de vote sous enveloppe. Et il y a du boulot, 112 000 électeurs sont attendus aux urnes dimanche 23 septembre prochain pour le premier tour de l'élection. Un travail titanesque qui nécessite la mobilisation de ces 160 petites mains durant quatre demi-journées. En moyenne, un agent met 45 professions de foi sous pli par heure. À cette cadence, Mercredi 19 septembre à midi, la mission devrait être remplie.

C'est au gymnase Reydellet dans le Bas de la Rivière à Saint-Denis que se font les opérations de mise sous pli de la propagande, regardez : 

 

 

 

fh/rb.www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !