Avis favorable :

Exploitation des carrières : les enquêteurs disent oui à la Région, sous conditions


Publié / Actualisé
Les enquêteurs ont rendu leur rapport concernant le projet de modification du schéma d'aménagement régional (SAR), prévoyant l'inscription de deux carrières : Bois Blanc et les Lataniers. Leur avis est favorable mais avec des recommandations. Parmi elles, un "risque juridique" puisque le schéma départemental des carrières (SDC) actuel n'est pas en accord avec le SAR proposé. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Les enquêteurs ont rendu leur rapport concernant le projet de modification du schéma d'aménagement régional (SAR), prévoyant l'inscription de deux carrières : Bois Blanc et les Lataniers. Leur avis est favorable mais avec des recommandations. Parmi elles, un "risque juridique" puisque le schéma départemental des carrières (SDC) actuel n'est pas en accord avec le SAR proposé. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

La commission d’enquête (CE) a observé la proposition de modification de schéma d'aménagement régional (SAR), qui incluait l'inscription des carrières de Bois Blanc et des Lataniers. Dans un rapport signé le 6 décembre dernier, elle donne les détails de sa décision. Si les quatre premiers projets du SAR ont été validés sans réserve, celui des carrières est plus problématique.

Ainsi, "concernant le projet d’inscrire deux espaces carrières de roches massives pour les besoins de la Nouvelle Route du Littoral (NRL), la CE a souhaité faire précéder son avis favorable [de] considérations". C'est donc oui, mais sous conditions.

Ainsi il faudra "préférer, dans le texte de la modification N°2, le terme de " gisement " de matériaux à préserver sur le territoire des communes de Saint-Leu et de La Possession", en effet, "la désignation de nouveaux espaces carrières impliquerait, selon la commission d’enquête, le respect préalable de la même procédure que  celle imposée à l’Etat par l’Autorité environnementale pour la modification du Schéma Départemental des Carrières". La localisation des espaces carrières relève en effet de la compétence de l'Etat.

Les enquêteurs le rappellent dans leur rapport : "le Président de la formation d’Autorité environnementale du Conseil général de l’environnement et du développement durable a décidé que l’ajout de l’espace carrière de Bois Blanc au SDC nécessitait préalablement une évaluation environnementale", et "présenter les besoins de l’île et ses approvisionnements en matériaux de carrière" tout en expliquant "les solutions de substitution raisonnables". 

Rappelons que l'Autorité environnementale s'est prononcée le 23 octobre dernièrement sur la procédure de modification du schéma départemental des carrières (SDC) que l'Etat a lancé début juillet, pour y intégrer Bois Blanc. Depuis l'annulation du schéma de 2014, la carrière de Bois Blanc ne faisait officiellement plus partie du projet d'extraction de roches pour le chantier de la Nouvelle Route du Littoral. La modification du SDC de 2010 devrait permettre d'y intégrer la carrière, mais il fallait d'abord passer par le filtre de l'Autorité environnementale. Et celle-ci estime qu'il est d'abord nécessaire de réaliser une expertise environnementale.

Lire aussi : Bois Blanc : l'Autorité environnementale réclame une expertise préalable

Pour la Commission d'enquête en tout cas, "la modification projetée [du SAR] apparaît justifiée dans son principe" mais elle demande à la Région de ne pas faire référence "à la notion 'd’espace carrière'" pour des raisons juridiques. Car si l'espace est validé pour le SAR, il doit l'être pour le SDC, sous la houlette de l'Etat. Or les procédures d'inscriptions de nouveaux espaces "doivent logiquement être les mêmes pour l’Etat ou pour la Région".

www.ipreunion.com / [email protected]

   

1 Commentaire(s)

OUI OUI OUI, Posté
oui nous réunionnais on est pour la carriére car tous se qui son contre sait es gens qui vie a la réunion mémé pas 30 ans et qui connaisse pas l'histoire d'ici il faut qu'il on des parents ou un enfant qui meure sur cette route pour qu'ils comprenne sest quoi cette route meurtriére il faut faire un référenom et vous aller voir ou va la majoritée pour faire cette et ire OUI a la CARRIERE