Crise du COVID-19 :

E. Leclerc lance une opération Zéro Gaspillage pour aider les producteurs locaux


Publié / Actualisé
Dans le cadre de la crise sanitaire liée à l'épidémie de Covid-19, E.Leclerc Réunion lance ce vendredi 3 avril l'opération " Zéro Gaspillage ". Celle-ci va permettre aux producteurs locaux d'écouler leur production dans les magasins de l'enseigne. Cinq producteurs ont déjà répondu à l'appel. Nous publions leur communiqué ci-dessous. (Photo DR)
Dans le cadre de la crise sanitaire liée à l'épidémie de Covid-19, E.Leclerc Réunion lance ce vendredi 3 avril l'opération " Zéro Gaspillage ". Celle-ci va permettre aux producteurs locaux d'écouler leur production dans les magasins de l'enseigne. Cinq producteurs ont déjà répondu à l'appel. Nous publions leur communiqué ci-dessous. (Photo DR)

Écouler 12 tonnes de chouchous en une semaine. C'est l'objectif conjoint que se sont lancés E. Leclerc Réunion et Didier Cerveau, producteur de chouchous à Salazie, dans le cadre de l'opération " Zéro Gaspillage ". Ce dernier est le premier producteur à avoir répondu à l'appel lancé par Pascal Thiaw-Kine, Président du Mouvement E.Leclerc Réunion.

" Depuis une semaine, nous avons mis en place un process interne pour inciter les petits producteurs à se rapprocher directement des magasins E. Leclerc et à mettre en place un partenariat pour écouler leur production ", explique Pascal Thiaw-Kine. Depuis ce vendredi, les chouchous de Didier Cerveau sont disponibles à 0,99€/kg dans tous les magasins E.Leclerc. En plus de Didier Cerveau, quatre autres producteurs se sont rapprochés des magasins E. Leclerc Réunion : Fabry Begue va ainsi pouvoir écouler 5000 salades, Astrid Turpin plus de 300 ananas, Jean Jismmy Desruisseaux, 1 tonne de bananes et Patrick Joseph 1 tonne de bananes bio.

Des produits qui seront dans les rayons de certains magasins E. Leclerc Réunion (lesquels ?) à la disposition des clients de l'enseigne à partir de la semaine prochaine.

Cette démarche, inscrite dans la politique responsable de l’enseigne annoncée l’année dernière, s’accentue dans le contexte de la crise Covid-19, avec une série de mesures de soutien aux producteurs locaux. " Une demande a été formulée à la Chambre d’Agriculture pour qu'elle entre
en contact avec les producteurs indépendants afin de recenser leurs besoins d’écoulement. Un rapprochement est également en cours avec les coopératives pour identifier leurs besoins en volume ", précise Pascal Thiaw-Kine qui était déjà intervenu pour expliquer la démarche.
L'opération " Zéro Gaspillage " répond à une réelle urgence pour remédier aux perturbations actuelles dans la chaîne d'approvisionnement. Elle permet aux producteurs locaux d'écouler leur production et aux consommateurs d'avoir accès à des fruits et légumes frais et bons marché tout en évitant le gaspillage de denrées alimentaires.

   

1 Commentaire(s)

Yan, Posté
Un premier pas ,insuffisant, oignon,tomate,ail et autre légume.. c sur cela que vous allez faire le rattrapage,créole y mange pas chouchou seulement comme légumes prends pas nous pou couillons,