350 commerçants impactés :

Saint-Paul : il n'y aura pas de braderie en juillet


Publié / Actualisé
Dans un communiqué partagé ce jeudi 18 juin 2020, Jean-Luc Taïlame, président du syndicat des marchés de France-Réunion annonce que la braderie de Saint-Paul, traditionnellement organisée en juillet, n'aura pas lieu cette année. Il précise qu'une délibération du conseil municipal est nécessaire à la tenue de la braderie, mais que le prochain n'aura lieu que le 30 juillet. Nous publions le communiqué du syndicat ci-dessous.
Dans un communiqué partagé ce jeudi 18 juin 2020, Jean-Luc Taïlame, président du syndicat des marchés de France-Réunion annonce que la braderie de Saint-Paul, traditionnellement organisée en juillet, n'aura pas lieu cette année. Il précise qu'une délibération du conseil municipal est nécessaire à la tenue de la braderie, mais que le prochain n'aura lieu que le 30 juillet. Nous publions le communiqué du syndicat ci-dessous.

"Malgré tous nos efforts, la Braderie traditionnelle de Saint Paul ne se tiendra pas en Juillet. Selon mon entretien téléphonique du 17 juin avec monsieur le directeur du Développement économique de la ville, il faut :

A) une délibération du Conseil Municipal, et le prochain est prévu le 30 juillet.

B) plusieurs semaines pour recueillir, et respecter les demandes des commerçants sédentaires de la ville pour l'attribution de tous les emplacements.

J'entends et respecte les raisons évoquées. Mais je regrette profondément que mes entretiens téléphoniques avec le Président de l'Association des Commerçants de St-Paul depuis le 13 mai, mes encouragements réguliers à faire un sondage auprès de ses adhérents afin qu'il demande rapidement l'organisation de cette braderie à la Ville, soient restés sans effet en mai.

Si les commerçants sédentaires de Saint Paul avaient demandé en mai avec détermination et une vraie volonté affichée, l'organisation de cette braderie (même avec des contraintes organisationnelles lourdes), une décision positive aurait certainement pu être prise en conseil municipal fin mai.

Je remercie Monsieur Le Préfet et l'ensemble de ses collaborateurs pour leur volonté affichée d'aider le commerce ambulant à reprendre toutes ses activités à la Réunion. L'allègement des contraintes organisationnelles consenti à notre demande le 04 juin pour les marchés, à transposer sur les braderies, et la réunion de travail programmée le 19 juin en sous préfecture de St-Paul sous l'impulsion des exploitants de manèges et attractions, en sont la preuve palpable.

Les 350 Commerçants Ambulants qui animent habituellement les rues de la Ville de Saint-Paul en juillet (...) trouveront coute que coute le moyen de travailler, ailleurs, pour subvenir aux besoins de leurs familles".

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !