Ça s'est passé cette semaine sur Imaz Press :

Emmanuel Macron, soignants, tourisme, cigarettes, racisme


Publié / Actualisé
Retour sur les actualités qui ont marqué la semaine du lundi 15 juin au vendredi 19 juin 2020 sur Imaz Press :

* Lundi 15 juin - Emmanuel Macron : "nous serons intraitable avec le racisme, mais nous ne déboulonnerons pas de statues"
* Mardi 16 juin - Les personnels soignants de retour dans la rue pour manifester
* Mercredi 17 juin - Les hôteliers font les yeux doux aux Réunionnais
* Jeudi 18 juin - Saint-André : un bateau rempli de cigarettes s'échoue sur le littoral
* Vendredi 19 juin - Les statistiques ethniques sont interdites en France : et pourtant, si compter avait du bon...
Retour sur les actualités qui ont marqué la semaine du lundi 15 juin au vendredi 19 juin 2020 sur Imaz Press :

* Lundi 15 juin - Emmanuel Macron : "nous serons intraitable avec le racisme, mais nous ne déboulonnerons pas de statues"
* Mardi 16 juin - Les personnels soignants de retour dans la rue pour manifester
* Mercredi 17 juin - Les hôteliers font les yeux doux aux Réunionnais
* Jeudi 18 juin - Saint-André : un bateau rempli de cigarettes s'échoue sur le littoral
* Vendredi 19 juin - Les statistiques ethniques sont interdites en France : et pourtant, si compter avait du bon...

• Lundi 15 juin - Emmanuel Macron : "nous serons intraitable avec le racisme, mais nous ne déboulonnerons pas de statues"

Emmanuel Macron a achevé plus tôt que prévu le déconfinement en annonçant, dimanche, que toute la France, sauf la Guyane et Mayotte, passera au vert dès ce lundi 15 mars 2020, ainsi que le retour obligatoire en classe pour tous les élèves, sans restriction, à partir du 22 juin. Rappelant que l'Etat a mobilisé 500 milliards d'aides depuis le début de la crise, le président de la République a assuré que ces dépenses ne seraient pas financées par une hausse des impôts, mais par une "réinvention" de l'économie, basée sur une plus grande indépendance. Enfin, sur le climat social actuel marqué par les manifestations contre le racisme et les violences policières, le chef d'Etat a apporté le "soutien de la puissance publique" aux forces de l'ordre et garanti qu'il serait intransigeant avec le racisme.

• Mardi 16 juin - Les personnels soignants de retour dans la rue pour manifester

La crise sanitaire terminée, les personnels soignants reprennent la grève entamée il y a des mois. Ce mardi 16 juin 2020, tous les syndicats se sont donnés rendez-vous pour demander de meilleures conditions de travail. Devant les hôpitaux ou à la préfecture, les soignants appelleront une nouvelle fois le gouvernement à investir dans l'hôpital public.

• Mercredi 17 juin - Les hôteliers font les yeux doux aux Réunionnais

Comme beaucoup d'autres secteurs, la filière touristique locale a très sévèrement été impactée par les conséquences du Covid-19 et du confinement. Fermeture des établissements et des structures, quatorzaine, puis septaine, obligatoires jusqu'au 1er juillet 2020, nécessité de respecter les nouvelles normes de sécurité sanitaire, autant de contraintes qui mettent à mal un secteur qui emploie 11 500 personnes. Face à cette situation, ils ont décidé de réagir en manifestant ce mercredi 17 juin 2020 devant le tribunal de commerce afin de demander la levée immédiate de la septaine et un plan de relance de la filière. Ils préparent en parallèle leur plan de bataille et de reconquête de l'activité en se rappelant qu'une clientèle consommatrice d'activités touristiques se trouve tout juste à proximité... le Réunionnais

• Jeudi 18 juin - Saint-André : un bateau rempli de cigarettes s'échoue sur le littoral

Un bateau à moteur a été retrouvé échoué ce jeudi matin 18 juin 2020, sur les berges du la Rivière du Mât, à Saint-André. Aucune personne n'a été retrouvée à proximité, mais de nombreux paquets de cigarettes été éparpillés  sur plusieurs dizaines de mètres tout autour de l'embarcation. Les policiers du commissariat de Saint-André sont intervenus en premier lieu puisque la  zone est située à la frontière du secteur police et du secteur gendarmerie. Les investigations se poursuivent. Il s'agit notamment de déterminer la provenance du bateau et de la marchandise

• Vendredi 19 juin - Les statistiques ethniques sont interdites en France : et pourtant, si compter avait du bon...

"Nous sommes une Nation où chacun, quelles que soient ses origines, sa religion doit trouver sa place. Est-ce vrai partout et pour tout le monde ? Non." Ces mots ont été prononcés par Emmanuel Macron lors de son allocution du dimanche 14 juin 2020. Ils sonnent comme un un aveu, une reconnaissance, au plus haut sommet de l'État, des discriminations et inégalités existant en France. Et après ? Les disparités de traitement selon la confession religieuse, la couleur de peau ou la consonance du nom étant établies, peut-être serait-il temps de revoir notre modèle d'intégration. Peut-être serait-il temps de forcer la main au destin, d'instaurer des statistiques ethniques et imposer des quotas. Peut-être...

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !