Campagne de vaccination contre la grippe :

La fré lé la, la grip osi, alon vaksiné !


Publié / Actualisé
La caisse générale de Sécurité sociale (CGSS) et l'Agence régionale de santé (ARS) ont mancé le 1er juin 2020 la campagne de vaccination contre la grippe saisonnière. Dans le cadre de cette opération intitulée "la fré lé la, la grip osi, alon vaksiné !" "plus de 168 000 personnes ont été invitées à se faire vacciner et près de 56 000 d'entre elles ont bénéficié d'une prise en charge du vaccin par l'Assurance Maladie Réunion" indique les autorités sanitaires (Photo d'illustration)
La caisse générale de Sécurité sociale (CGSS) et l'Agence régionale de santé (ARS) ont mancé le 1er juin 2020 la campagne de vaccination contre la grippe saisonnière. Dans le cadre de cette opération intitulée "la fré lé la, la grip osi, alon vaksiné !" "plus de 168 000 personnes ont été invitées à se faire vacciner et près de 56 000 d'entre elles ont bénéficié d'une prise en charge du vaccin par l'Assurance Maladie Réunion" indique les autorités sanitaires (Photo d'illustration)

"Les personnes fragiles et les professionnels de santé qui ne se sont pas encore fait vacciner sont fortement encouragés à le faire pour se protéger contre la grippe avant le 30 septembre 2020" demandent la CGSS et l'ARS.

Selon les autorités de santé il existent cinq bonnes raisons de se faire vacciner :

- la grippe peut être dangereuse (forte fièvre, douleurs, fatigue, risque d’hospitalisation…). Elle peut entrainer des complications graves.
- le vaccin est le moyen le plus efficace de se protéger. La grippe est une maladie contagieuse et imprévisible. En étant vacciné, vous réduisez le risque d’avoir la grippe.
- le vaccin diminue la sévérité de la grippe.
- lLe vaccin ne peut pas transmettre la grippe. Ses effets indésirables sont le plus souvent sans
gravité.
- le vaccin vous protège vous et votre famille. Il réduit le risque de transmission du virus à vos
proches.

Le vaccin antigrippal est le seul moyen de prévenir la maladie et de protéger les populations à risque. Même s’il ne permet pas toujours d’éviter la maladie, le vaccin réduit le risque de complications graves ou de décès. Les personnes peuvent se faire vacciner par leurs professionnels de santé : médecin, sage-femme, infirmier, ou pharmacien" notent la CGSS et l'ARS qui invitent "les personnes fragiles et les professionnels de santé à se faire vacciner".

www.ipreunion.com/ [email protected]

   

1 Commentaire(s)

Lino, Posté
Vaccin à base d'aluminium en intramusculaire ? Ah bon ? C'est pas dangereux çà ? Par voie orale déjà c'est alzheimer assuré et directement dans les muscles pas de soucis? Merci mais moi et ma famille on passe notre tour. (Dis donc les repas de famille doivent être animés par chez vous avec de telles théories complotistes ;) Reposez-vous donc un peu, très bonne soirée - WEBMASTER)