60 ans de mariage :

Saint-André : des noces de diamant pour les époux Naze


Publié / Actualisé
Monsieur Joseph Naze, 85 ans, et Madame Claire Naze, 86 ans, (née Arthur) ont renouvelé leurs voeux lundi 5 octobre 2020 à la mairie de Saint-André devant le maire Joé Bedier, entourés de leurs enfants. Un moment de joie et d'émotion pour les amoureux. Nous publions ici le communiqué de la mairie de Saint-André.
Monsieur Joseph Naze, 85 ans, et Madame Claire Naze, 86 ans, (née Arthur) ont renouvelé leurs voeux lundi 5 octobre 2020 à la mairie de Saint-André devant le maire Joé Bedier, entourés de leurs enfants. Un moment de joie et d'émotion pour les amoureux. Nous publions ici le communiqué de la mairie de Saint-André.

Le jour J est arrivé pour Joseph et Claire, ce jour où il y a 60 ans ils se sont dits "oui" à la mairie et à l'église. Joseph et Claire se souviennent comme si c'était hier le jour de leur première rencontre. "J'étais bazardier raconte Joseph et je suis allé vendre des légumes à la Rivière des Roches. C'est là que j'ai vu Claire pour la première fois chez ses parents". C'est le coup de foudre pour les jeunes tourtereaux : un an plus tard, ils décident de se marier le 5 octobre 1960 à Saint-Benoît et s'installent à Saint-André où Claire travaille en crèche.

De cette union sont nés quatre enfants (3 filles et un garçon). Le couple a également élevé deux nièces qu'ils considèrent comme leurs enfants. Claire et Joseph sont les heureux grands-parents de douze petits-enfants et six arrière-petits-enfants. Aujourd'hui à la retraite, ils prennent le temps de vivre et s'occupent en faisant de la marche, du scrabble et passent du temps avec leurs petits-enfants. Pour célébrer cet événement, les époux préfèrent attendre que la situation sanitaire s'améliore pour partager ce moment en famille.

www.ipreunion.com / [email protected]

   

1 Commentaire(s)

Missouk, Posté
Toutes mes félicitations à Mr et Mme NAZE. 60 ans de mariage, ce n'est pas courant et ça mérite l'admiration et le respect.Par contre, je suis surpris de ne pas voir sur la photo ce brave Jean-Marie VIRAPOULE, qui se fend le même jour d'une tribune sur la violence à St ANDRE pour montrer qu'il existe encore (un peu...). Personne n'a pensé à l'inviter à ces noces de diamants? Lui pourtant si indispensable... C'est ballot quand même !