Le délibéré sera rendu le 27 octobre :

Affaires Caizergues : la famille du gendarme demande de nouvelles investigations


Publié / Actualisé
Ce mardi 6 octobre 2020, la Chambre d'instruction de la cour d'appel de Saint-Denis a examiné plusieurs demandes d'actes refusées par la famille de Mathieu Caizergues par le juge d'instruction en charge du dossier. Lors du réquisitoire du procureur général, ce dernier a demandé une nouvelle fois le rejet des demandes de la famille. La cour d'appel devrait se prononcer le 27 octobre prochain.
Ce mardi 6 octobre 2020, la Chambre d'instruction de la cour d'appel de Saint-Denis a examiné plusieurs demandes d'actes refusées par la famille de Mathieu Caizergues par le juge d'instruction en charge du dossier. Lors du réquisitoire du procureur général, ce dernier a demandé une nouvelle fois le rejet des demandes de la famille. La cour d'appel devrait se prononcer le 27 octobre prochain.

Sa famille demande, entre autres, une reconstitution, une nouvelle audition du maître-chien, une nouvelle analyse des données téléphoniques et la réalisation d'une mission de vérification dans la zone où se trouverait le corps du gendarme.

Dans une courte vidéo postée sur Facebook, sa mère a donc interpellé le procureur pour demander une nouvelle fois à ce que leurs demandes soient acceptées.  "La mission de vérification est totalement réalisable et aurait un coût abordable" assure-t-elle. Regardez :

- Trois ans sans nouvelle -

C’était le 23 juin 2017. Mathieu Caizergues et ses deux compagnons de marche, un gendarme et le mari d’une militaire, entament une randonnée dans Mafate. C’est sur le chemin du retour que le jeune gendarme aurait disparu.

Selon les déclarations de ces randonneurs, Mathieu Caizergues aurait été vu pour la dernière fois, à une demi-heure de marche du parking du Maïdo. Là où les trois hommes étaient censés se retrouver. Il n'est jamais arrivé jusqu'au point de rendez-vous que les deux compagnons ont pu rejoindre vers 17 heures.

Partis du lieu de rendez-vis sans l'attendre, les deux hommes ne donneront l’alerte que vers 20h30. Pendant plusieurs mois, d’importants moyens ont été déployés, tant par les autorités que par la famille de Mathieu pour retrouver ce dernier. En vain. Et aucun indice ne permet d’expliquer cette disparition mystérieuse jusqu’à maintenant.

Les deux compagnons de randonnée de Mathieu Caizergues ont été mis en examen pour non assistance à personne en danger.

Lire aussi : Les deux compagnons de randonnée de Mathieu Caizergues seront jugés

www.ipreunion.com / [email protected]

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !