[PHOTOS] La mobilisation sociale continue :

Le mouvement des Gilets jaunes fête ses deux ans


Publié / Actualisé
C'était le 17 novembre 2018 : première manifestation des Gilets jaunes. A La Réunion, le mouvement social contre la vie chère a pris une ampleur particulière. La mobilisation fut courte mais particulièrement intense. Barrages, routes bloquées et vagues jaunes ont marqué La Réunion pendant deux semaines. Un mouvement qui vit encore aujourd'hui à travers le QG Zazalés, groupe emblématique des Gilets jaunes qui a investi le rond-point du même nom au Tampon. Deux ans après, le combat contre la vie chère se poursuit, bien que le gilet jaune ait un peu disparu des radars. D'autres mouvements citoyens se mobilisent, pour des causes diverses, comme Extinction Rebellion ou le Collectif des usagers des jardins de Manapany. Parmi leurs rangs : d'anciens gilets jaunes. (Photos d'archives rb/www.ipreunion.com)
C'était le 17 novembre 2018 : première manifestation des Gilets jaunes. A La Réunion, le mouvement social contre la vie chère a pris une ampleur particulière. La mobilisation fut courte mais particulièrement intense. Barrages, routes bloquées et vagues jaunes ont marqué La Réunion pendant deux semaines. Un mouvement qui vit encore aujourd'hui à travers le QG Zazalés, groupe emblématique des Gilets jaunes qui a investi le rond-point du même nom au Tampon. Deux ans après, le combat contre la vie chère se poursuit, bien que le gilet jaune ait un peu disparu des radars. D'autres mouvements citoyens se mobilisent, pour des causes diverses, comme Extinction Rebellion ou le Collectif des usagers des jardins de Manapany. Parmi leurs rangs : d'anciens gilets jaunes. (Photos d'archives rb/www.ipreunion.com)

Le mouvement avait immédiatement pris à La Réunion : le 17 novembre marque la naissance des gilets jaunes, via une toute première manifestation, que l'on appellera plus tard "acte 1". Les Français sont dans la rue pour dénoncer la vie chère.

Le mouvement citoyen a fait descendre dans la rue des milliers de Français, les Réunionnais ont suivi le mouvement avec ardeur. L'île a été paralysée durant quinze jours. Axes routiers bloqués, économie en berne, des actions coup de poing qui traduisent le mal-être profond d’une population qui se sent méprisée par les décideurs.

Lire aussi : 25 barrages bloquants, 2 filtrants : La Réunion tourne au ralenti

En marge du mouvement des Gilets jaunes, des violences urbaines ont éclaté plusieurs nuits consécutives, le préfet a alors instauré un couvre-feu. Cette grogne populaire a cassé les codes et forcé la classe politique à se remettre en question. Pour le moment, l’impact de cette contestation venue de la rue est encore difficile à estimer mais les élections municipales de mars 2020 pourraient permettre d’en prendre un peu plus la mesure.

L'année dernière les Gilets jaunes ont fêté leur premier anniversaire. A Imaz Press, nous avions échangé avec eux pour savoir ce qu'ils retenaient de l'année écoulée, ce qui les motivait à poursuivre le mouvement. Un tour de témoignages poignants, de Réunionnais toujours engagés.

Lire aussi : Bilan, motivation, suite, espoir, revendications... les Gilets jaunes péi se livrent

Pour les deux ans du mouvement, nous vous proposons un retour en photos sur l'avènement et le combat des Gilets jaunes, à retrouver dans le diaporama ci-dessus.

www.ipreunion.com / [email protected]

   

2 Commentaire(s)

SINAMA, Posté
Je me souviens encore comme si c'était hier la venue de Madame La Ministre Girardin pour le remettre à l'ordre, Vergès n'a jamais été dénigré à ce point , et aucun autre Homme Politique. Pauvre de lui
Patrick, Posté
Oté imazpress 6800â"¬ de Didier robert la m'arqué des gens woui , la descende dand' somin pou lu, i fé honte la gueule