Un vol cargo Corsair affrété pour l'occasion :

Incendie du Maïdo : 33 tonnes de produit retardant arrivées à Gillot


Publié / Actualisé
"Tandis que 80 pompiers ont atterri sur le tarmac de l'Aéroport de La Réunion Roland Garros en milieu de semaine pour prêter main-forte aux pompiers réunionnais, les équipes du FRET se sont quant à elles mobilisées pour traiter 33 tonnes de produits retardant, arrivées par le vol cargo Corsair International affrété pour permettre le ravitaillement du Dash", informe l'aéroport Roland Garros. Un stock arrivé sur l'île le (Photo aéroport Roland-Garros)
"Tandis que 80 pompiers ont atterri sur le tarmac de l'Aéroport de La Réunion Roland Garros en milieu de semaine pour prêter main-forte aux pompiers réunionnais, les équipes du FRET se sont quant à elles mobilisées pour traiter 33 tonnes de produits retardant, arrivées par le vol cargo Corsair International affrété pour permettre le ravitaillement du Dash", informe l'aéroport Roland Garros. Un stock arrivé sur l'île le (Photo aéroport Roland-Garros)

Les stocks de retardant sont arrivés à La Réunion. Samedi 14 novembre 2020, 33 tonnes ont été acheminées vers l'aéroport de Gillot, via un vol cargo Corsair international affrété pour l'occasion. Mardi 10 novembre, c'est un manque de retardant qui a forcé le Dash à ne larguer que de l'eau sur les flammes, perdant ainsi en efficacité dans la lutte contre les flammes.

Le ministre des Outre-mer Sébastien Lecornu avait annoncé qu'un nouveau stock serait livré à La Réunion lors de sa visite sur l'île en début de semaine dernière. Il avait promis l'arrivée de 80 agents de la Sécurité civile dans la nuit, mais aussi celle de 36 tonnes de retardant dans les heures à venir et de 25 tonnes de matériels. La venue d'un second Dash n'a finalement pas été estimée nécessaire après consultations des sapeurs-pompiers locaux.

www.iprunion.com / [email protected]

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !