Une carte interactive mise en ligne par le ministère de la transition écologique :

Loyers : se loger à La Réunion, ça coûte (vraiment) cher


Publié / Actualisé
Le ministère de la Transition écologique a publié ce jeudi 3 décembre 2020 la carte du prix des loyers de France, et on peut dire que La Réunion est tristement haut placée dans le classement, à l'instar de tous les territoires ultra-marins. La carte, interactive, indique le prix au mètre carré dans chaque commune française. On découvre donc qu'en moyenne, les Réunionnais paient 12,2 euros par mètre carré à Saint-Denis, 15,4 euros à Saint-Paul, ou encore 14,1 euros à Saint-Leu pour les appartements du parc privé. Les loyers sont légèrement plus abordables dans l'est, avec une moyenne de 10 euros par mètre carré à Saint-Philippe, la Plaine des Palmistes ou encore Sainte-Rose. A titre comparatif, les loyers de grandes villes comme Bordeaux et Lille sont inférieurs à ceux d'une grande partie de l'île. (Photo illustration rb/www.ipreunion.com)
Le ministère de la Transition écologique a publié ce jeudi 3 décembre 2020 la carte du prix des loyers de France, et on peut dire que La Réunion est tristement haut placée dans le classement, à l'instar de tous les territoires ultra-marins. La carte, interactive, indique le prix au mètre carré dans chaque commune française. On découvre donc qu'en moyenne, les Réunionnais paient 12,2 euros par mètre carré à Saint-Denis, 15,4 euros à Saint-Paul, ou encore 14,1 euros à Saint-Leu pour les appartements du parc privé. Les loyers sont légèrement plus abordables dans l'est, avec une moyenne de 10 euros par mètre carré à Saint-Philippe, la Plaine des Palmistes ou encore Sainte-Rose. A titre comparatif, les loyers de grandes villes comme Bordeaux et Lille sont inférieurs à ceux d'une grande partie de l'île. (Photo illustration rb/www.ipreunion.com)

Le ministère de la Transition écologique a publié une seconde carte renseignant le prix au mètre carré pour les maisons en 2018 : les prix y sont légèrements inférieurs, avec une moyenne de 13,1 euros par mètre carré à Saint-Paul et 11,5 euros à Saint-Leu. Dans le chef-lieu par contre, le prix y est plus élevé : 12,5 euros par mètre carré.

Ces tarifs hors de prix interviennent sur une île où 38% de la population vit sous le seuil de pauvreté, et que 19.800 ménages ne disposent pas de leur propre logement. La Réunion devrait construire environ 168 900 logements, soit 7.700 en moyenne par an, entre 2013 et 2035 pour répondre à la demande.

La Réunion est par ailleurs troisième en matière de prix des loyers de logements sociaux, alors que 32.305 foyers éaient en attente d'un logement social en 2019, soit une augmentation de 9%  par rapport à 2018. La confédération nationale du logement a d'ailleurs pointé du doigt les loyers hors de prix du parc social, alors même que la livraison de nouveaux logements est lente et inadaptée aux besoins de la population.

"Les prix pratiqués ne correspondent pas aux salaires des travailleurs, alors qu'environ 14.000 demandeurs de logements sociaux vivent avec moins de 1.000 euros par mois et qu'environ 7.300 autres vivent avec moins de 1.500 euros" soulignait déjà Erick Fontaine, administrateur de la CNL Réunion, en début d'année.

Vous pouvez visualiser le prix moyen du mètre carré de votre commune sur le site du ministère

www.ipreunion.com / [email protected]

   

2 Commentaire(s)

Agorah, Posté
Comment ? L'agorah n'a rien fait ? Elle qui travaille pour l'interet des réunionnais . A voir qui est à la direction , c est normal . Trop occupée sur la cÃ'te ouest en plage , barbecue et sieste
Guy deuxvingt, Posté
Il faut préciser que les prix de cette carte remonte a 2018 (Bonjour, nous l'avons ajouté en effet, merci à vous, cordialement - WEBMASTER)