Contrôles routiers :

A Saint-Pierre, deux conducteurs flashés à plus de 160 km/h


Publié / Actualisé
Les policiers ont effectué plusieurs contrôles routiers ce vendredi 4 décembre à Saint-Denis et Saint-Pierre. Dans le chef-lieu, deux délits ont été relevés (défaut de permis, défaut d'assurance), ainsi que 15 contraventions pour usage du téléphone. L'un des conducteurs verbalisés conduisait un bus. Par ailleurs 61 conducteurs ont été flashés pour excès de vitesse. A Saint-Pierre, 31 conducteurs ont été flashés, dont deux à plus de 160 km/h. Après deux contrôles ce sont 42 contraventions qui ont été dressées, avec une rétention de permis et deux immobilisations de véhicules. Nous publions ci-dessous le communiqué de la police. (Photos : police)
Les policiers ont effectué plusieurs contrôles routiers ce vendredi 4 décembre à Saint-Denis et Saint-Pierre. Dans le chef-lieu, deux délits ont été relevés (défaut de permis, défaut d'assurance), ainsi que 15 contraventions pour usage du téléphone. L'un des conducteurs verbalisés conduisait un bus. Par ailleurs 61 conducteurs ont été flashés pour excès de vitesse. A Saint-Pierre, 31 conducteurs ont été flashés, dont deux à plus de 160 km/h. Après deux contrôles ce sont 42 contraventions qui ont été dressées, avec une rétention de permis et deux immobilisations de véhicules. Nous publions ci-dessous le communiqué de la police. (Photos : police)

"Les effectifs départementaux du SIAAP de la DDSP974 assurent une présence permanente de voie publique afin notamment de lutter contre l’insécurité routière. Et les derniers accidents liés à l’approche de la fin d’année n’appellent à aucun renoncement en la matière.

Hier matin (vendredi 4 décembre, ndlr), à Saint Denis, le Groupe de Sécurité Routière a, outre deux délits (défaut de permis et d’assurance) relevé en deux heures quinze contraventions liées à des circulations avec un kit oreillette ou un téléphone tenu en main. Un des conducteurs verbalisés était le chauffeur d’un bus d’une ligne régulière. Les effectifs de ce groupe réalisaient également un contrôle de vitesse, dans un contexte où certains " radars fixes " apparaissent temporairement inopérants. Soixante-et-un conducteurs étaient là identifiés comme circulant en excès. Ils recevront postalement leur avis de contravention dans les prochains jours.

Cette nuit, la vitesse était également l’item d’insécurité routière placé sous surveillance par la Délégation Départementale de la Sécurité Routière.

Sur la circonscription de Saint Pierre, la Formation Motocycliste interceptait trente-et-un conducteurs circulant largement au-delà de la vitesse maximale autorisée. A l’issue de deux contrôles, quarante-deux contraventions, une rétention de permis et deux immobilisations étaient formalisées auxquelles s’ajoutait le constat de deux délits. La vitesse des deux conducteurs les plus véloces étaient mesurées à plus de 160 km/h.

A Saint Denis, la vitesse de circulation était également contrôlée cette nuit, la voiture radar " flashant " à vingt-cinq reprises Bld Léopold Rambaud, lieu parfois de velléités d’amateurs de démonstrations mécaniques. Un contrôle opéré toujours sur cet axe par le Groupe de Sécurité Routière permettait de relever dans le même temps seize contraventions et un délit (défaut d’assurance), un véhicule étant immobilisé à l’issue.

La fin d’année approchant, il n’y aura pas d’indulgence en matière de sécurité routière afin que les fêtes se déroulent dans les meilleures conditions possibles pour tous les usagers"

   

1 Commentaire(s)

Citoyen, depuis son mobile, Posté
J espère que son permis lui a été retiré à ce chauffeur de bus .