Les candidatures sont ouvertes :

La DAAF travaille sur un plan de structuration des filières agricoles


Publié / Actualisé
La Direction de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt (DAAF) lance un appel à projet visant à accroître l'indépendance de la France pour son approvisionnement en protéines végétales destinées à l'alimentation humaine et animale, et accompagner, notamment, la structuration des filières et les investissements post-récolte. Un plan est également lancé pour structurer les filières agricoles et agroalimentaires. Nous publions ici le communiqué de la préfecture. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
La Direction de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt (DAAF) lance un appel à projet visant à accroître l'indépendance de la France pour son approvisionnement en protéines végétales destinées à l'alimentation humaine et animale, et accompagner, notamment, la structuration des filières et les investissements post-récolte. Un plan est également lancé pour structurer les filières agricoles et agroalimentaires. Nous publions ici le communiqué de la préfecture. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Ce plan comporte 2 volets :

·         Un volet collectif " structuration des filières protéines végétales " qui a pour objet l’accompagnement de la construction et de la réalisation de projets collectifs structurants de filière(s), impliquant au moins deux maillons représentés par des partenaires indépendants et au moins une entreprise, pour une durée de 6 à 30 mois,

·         Un volet individuel " investissements matériels aval " répondant aux objectifs de logistique post-récolte ou de transformation à destination de l’alimentation humaine ou animale.

La dotation financière totale du dispositif " Plan de structuration de la filière protéines végétales " est plafonnée à 50 millions d’euros.

Deux types de dépenses sont aidées :

·         Immatérielles (salaires, prestations extérieures), plafonnées à 200 000€ et accompagnées à hauteur de 75% au maximum,

·         Matérielles (investissement aval des filières), plafonnées à 2 000 000 € et accompagnées à hauteur de 75% au maximum,

Dépôt des dossiers à partir  du 2 décembre. Les dossiers de candidature doivent être déposés, sous format électronique, sur la plateforme dédiée en ligne disponible sur le site internet de FranceAgriMer.

- Plan de structuration des filières agricoles et agroalimentaires -

Ce plan vise à soutenir des projets structurants ou innovants, dans le cadre de démarches collectives ayant pour objectif de générer de la valeur pour l’amont et l’aval.

Il s’adresse à des opérateurs économiques portant un projet structurant et engagés dans une démarche collective.  Le projet implique des partenaires complémentaires, dont deux au moins sont indépendants, et qui relèvent d’au moins deux maillons différents d’une ou plusieurs filières (approvisionnement des agriculteurs, production agricole, commercialisation des produits agricoles, transformation agro-alimentaire ou agro-industrielle…). La durée du projet collectif doit être comprise entre 6 et 30 mois.

La dotation financière totale du dispositif " Plan de structuration de filières " est plafonnée à 50 millions d’euros.

Deux types de dépenses sont aidées :

·         Immatérielles (salaires, prestations extérieures), plafonnées à 200 000€ et accompagnées à hauteur de 75% au maximum,

·         Matérielles (investissement aval des filières), plafonnées à 2 000 000 € et accompagnées à hauteur de 75% au maximum,

Dépôt des dossiers à partir du 2 décembre. Les dossiers de candidature doivent être déposés, sous format électronique, sur la plateforme dédiée en ligne disponible sur le site internet de FranceAgriMer.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !