290 kg de déchets ménagers par Réunionnais :

Lancement d'une campagne de sensibilisation au recyclage dans les outre-mer


Publié / Actualisé
Pour sensibiliser les habitants à trier et à recycler leurs déchets, le Ministère de la Transition écologique, l'Agence de la transition écologique (ADEME) et les acteurs de la filière du recyclage, avec le soutien du Ministère des Outre-mer, renouvellent la campagne "Ensemble, recyclons et agissons pour notre terre". En plus de la Guadeloupe et de la Martinique, territoires déjà concernés par la première campagne en 2019, le dispositif est élargi cette année à La Réunion et la Guyane. Une campagne de sensibilisation est donc déployée du 7 au 27 décembre pour inciter au recyclage. Nous publions le communiqué complet ci-dessous.
Pour sensibiliser les habitants à trier et à recycler leurs déchets, le Ministère de la Transition écologique, l'Agence de la transition écologique (ADEME) et les acteurs de la filière du recyclage, avec le soutien du Ministère des Outre-mer, renouvellent la campagne "Ensemble, recyclons et agissons pour notre terre". En plus de la Guadeloupe et de la Martinique, territoires déjà concernés par la première campagne en 2019, le dispositif est élargi cette année à La Réunion et la Guyane. Une campagne de sensibilisation est donc déployée du 7 au 27 décembre pour inciter au recyclage. Nous publions le communiqué complet ci-dessous.

Ces territoires sont confrontés à des contraintes spécifiques où la gestion du tri et du recyclage doit être adaptée. Une population dense, des territoires exigus, une exposition aux risques naturels forte, sont autant de paramètres qui nécessitent la mise en œuvre d’une politique de tri spécifique. C’est pour cela que cette campagne, déployée exclusivement en digital et en radio du 7 au 27 décembre, vise à sensibiliser et faire agir les habitants de ces quatre départements exclusivement.
 
En radio, elle s’appuie sur un spot de 30 secondes relayé pendant 3 semaines sur plusieurs radios locales. Au total, plus de 2 500 spots seront diffusés. Sur le volet digital, le film sera visible sur Facebook et Instagram.
 
Cette campagne poursuit ainsi plusieurs objectifs :

• Démontrer l’utilité du recyclage sur le plan environnemental et sanitaire,
• Encourager les Martiniquais, Guadeloupéens, Guyanais et Réunionnais à être acteurs du recyclage pour préserver leur environnement.
 
" Trier et recycler, c’est l’affaire de tous : ce sont les habitudes de chacun d’entre nous au quotidien qui sont indispensables pour préserver notre environnement. C’est tout l’objectif de cette campagne : faire prendre conscience aux citoyens que chaque geste compte quand il s’agit de participer à la préservation de ce qui nous entoure " souligne Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique.
 
Un message également soutenu par Sébastien Lecornu, ministre des Outre-mer : " Lorsque l’on sait que ce sont chaque année environ 290kg de déchets ménagers qui sont produits par personne à la Réunion, 374kg en Guadeloupe, 425kg en Guyane et 650kg en Martinique, il est indispensable de faire participer chaque citoyen au geste de tri. Cela participe à la préservation des ressources naturelles et à une économie plus circulaire ".

- Focus sur le spot " Joseph " -

Le film a vocation à montrer que l’implication de tous est indispensable pour faire avancer les choses. Pour cela, un concept jouant sur le format du film a été développé, afin de faire vivre une expérience aux utilisateurs.

Ce film est entièrement filmé en format vertical. Nous suivons tout au long de la journée un homme âgé qui ramasse les déchets sur les lieux où il se rend. D’apparence, il est seul.

A la fin du film, le format de la vidéo passe en format horizontal. Le plan est devenu plus large et nous voyons l’intégralité de la scène : l’homme n’est pas seul. D’autres personnes ramassent les déchets avec lui et tous se dirigent vers un camion dans lequel ils sont entassés pour être amenés vers un centre de recyclage. Ce film a pour but de sensibiliser à l’importance de la gestion des déchets et invite les citoyens à en être acteurs.
 

   

1 Commentaire(s)

Degouté, Posté
Peut être que si on a que 290 kg de déchets par an et par personne c'est que l'on jette moins dans les poubelles et plus à cÃ'té !