Son ouverture est prévue le 23 décembre :

Des tests de stabilité sur le nouveau pont de la rivière des Galets


Publié / Actualisé
Le Nouveau pont de la rivière des Galets est actuellement en pleine phase de tests. Sa stabilité a ainsi été mesurée ce jeudi 17 décembre 2020. Sa circulation est prévue d'être ouverte le 23 décembre prochain. Nous publions ci-dessous le communiqué de la Région. (Photos : Région de La Réunion)
Le Nouveau pont de la rivière des Galets est actuellement en pleine phase de tests. Sa stabilité a ainsi été mesurée ce jeudi 17 décembre 2020. Sa circulation est prévue d'être ouverte le 23 décembre prochain. Nous publions ci-dessous le communiqué de la Région. (Photos : Région de La Réunion)

" C’est un moment particulier et rare dans la construction d’un ouvrage. Aujourd’hui, il s’agit de mesurer la stabilité de ce pont. L’ouverture à la circulation est prévue le mercredi 23 décembre vers 5h du matin. Je tiens à remercier Dominique Fournel, qui aura suivi ces travaux avec beaucoup de sérieux et toutes les équipes qui ont travaillé en amont et qui ont su respecter deux éléments clés : l’enveloppe financière et les délais de livraison ".

C’est par ces mots que Didier Robert, président de la Région Réunion, a lancé, en présence du vice-président, Dominique Fournel, les épreuves finales du Nouveau Franchissement de la Rivière des Galets (NFRDG) destiné à sécuriser la traversée de la rivière en remplacement des deux ouvrages existants.

Comme tout nouvel ouvrage, et avant sa mise en service, le NFRDG fait l’objet d’une vérification de son bon fonctionnement, communément appelée l’épreuve préalable à la réception. Il s’agit d’un essai grandeur nature de son comportement sous un chargement et sous des charges dynamiques. C’est une sorte de " stress test " qui vérifie la capacité du pont à résister à des sollicitations élevées.

En quoi consistent ces épreuves ?

Dans le premier cas, des camions de terrassements chargés sont positionnés sur l’ouvrage à des emplacements précis définis en fonction des efforts qu’il doit supporter tout au long de sa vie. Les camions sont positionnés pendant 15 minutes et les mouvements de l’ouvrage sont mesurés avec précision. Il s’agit de déplacements très légers (au maximum quelques millimètres).

Sont vérifiés que les déplacements restent en dessous des maximums estimés au préalable par les calculs, ce qui permet de valider le comportement de l’ouvrage. En parallèle, sont également vérifiées l’évolution des structures et l’absence de désordres générés par les chargements.

Les épreuves dynamiques voient quant à elles plusieurs camions opérer un freinage brusque sur le pont simultanément afin de vérifier que les efforts horizontaux ne génèrent pas de mouvement de translation trop important. De la même manière, on vérifie qu’on reste dans les tolérances prévues dans les calculs et notamment que les joints de dilatation (sortes de peignes au bout des ponts) permettent d’encaisser les mouvements subis.

Ces épreuves sont assez longues pour des ouvrages de ce type car les essais sont répliqués sur tout le pont afin d’évaluer chaque travée (partie entre 2 piles) et qu’il faut vérifier l’ouvrage avant et après les épreuves intégralement. C’est notamment suite à ces épreuves, si elles sont concluantes, que la Région Réunion prononcera la réception de l’ouvrage.

Quand aura lieu l’ouverture du pont à la circulation ?

L’ouverture à la circulation ne peut se faire qu’une fois tous les travaux terminés et les vérifications effectuées. Ces opérations nécessiteront encore quelques jours après le 17 décembre. Ainsi la mise en service pourra intervenir le 23 décembre au matin, sous réserve de finaliser les travaux et les vérifications et d’une météo compatible avec la réalisation du marquage au sol et de la signalisation.

A noter que la mise en service ne peut intervenir qu’après une nuit de travaux et de coupure de la circulation, car il est nécessaire d’effacer le marquage au sol, de changer les panneaux de signalisation, de remettre des lignes de marquage pour guider les usagers vers les nouvelles voies, puis de déplacer les dispositifs de sécurité (blocs béton) en bordure de voie.

Ces interventions durent plusieurs heures et il sera donc indispensable de couper, une dernière fois cette année, la circulation de nuit sur la RN1 pour les réaliser."
 

   

5 Commentaire(s)

Champion du monde, Posté
4 ans pour faire un point quand d'autres font en 1 an.Et la NRL ? 50 ans ?Champion du monde !
Jack jack, depuis son mobile, Posté
un miracle de noël
Ti guin', Posté
Ah son travail, 2 photos, un communiqué quand domoune i mort, i pisse, i crache, i livre un pont, Oté robert livre la demi route du littoral siouplait. En 10 ans ou livre un pont? Arret' la couillonisse lo frère
Eric, Posté
Monsieur Dominique Fournel a-t-il le droit de se promener sans son masque comme il le fait sur la photo ? La loi ne s'applique t-elle pas pour lui ?
CHABAN, Posté
Imaz a été invité ?