Prudence sur les routes :

Réveillon : quand on boit, on ne conduit pas


Publié / Actualisé
C'est le grand soir : dans quelques heures nous serons en 2021. Pour fêter l'arrivée de la nouvelle l'année, l'alcool sera présent sur de nombreuses tables. Pour que la fête ne tourne pas au drame, il reste impératif de consommer avec modération. Et surtout de ne pas prendre le volant après (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
C'est le grand soir : dans quelques heures nous serons en 2021. Pour fêter l'arrivée de la nouvelle l'année, l'alcool sera présent sur de nombreuses tables. Pour que la fête ne tourne pas au drame, il reste impératif de consommer avec modération. Et surtout de ne pas prendre le volant après (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Les chiffres de cette année sont catastrophiques en matière de sécurité routière : 41 personnes ont perdu la vie sur les routes réunionnaises en 2020, et ce malgré plus de deux mois de confinement où la circulation a été quasiment à l'arrêt. Rien que sur le mois de décembre, ce sont deux personnes qui ont perdu la vie sur la route.

Côté retrait de permis, au 30 novembre 2020, ce ne sont pas moins de 1.089 personnes qui ont été sanctionnées pour avoir conduit sous l'emprise de l'alcool. S'ajoutent à cela 572 personnes dont le permis a été retiré pour consommation de stupéfiant.

L'année 2020 a été particulièrement meurtrière, avec 41 décès contre 37 en 2019. L'an dernier, dans 33% des accidents mortels, au moins un des conducteurs était alcoolisé. Si les chiffres pour cette année ne sont pas encore connus, on sait d'ores et déjà que 3% des conducteurs contrôlés lors d'opérations de sécurité routière étaient positifs au contrôle d'alcoolémie.

Le fléau de l'alcool au volant est bien connu à La Réunion, poussant les autorités a lancé des appels à la prudence régulièrement. Chaque semaine, les forces de l'ordre sont d'ailleurs sur le terrain pour effectuer des contrôles routiers. Et pourtant, le taux d'alcoolémie au volant est passé de 2,9 à 3% en un an.

Il reste donc du travail à faire. En cette veille de nouvelle année, il est impératif de rester prudent, et de ne pas prendre le volant si vous avez trop bu. Personne n'a envie de commencer l'année sur un drame.

www.ipreunion.com / [email protected]

   

1 Commentaire(s)

7AC, Posté
L'alcool désinhibe, donc le problème est insolvable.Constatez par vous même, le résultat des contrÃ'les le lundi matin, ce malgré que les contrÃ'les soient annoncés les veilles de week-end.Et en plus, c'est souvent les memes cocos durs !