La campagne de vaccination commencera le 15 janvier :

4.800 doses de vaccins vont arriver à La Réunion


Publié / Actualisé
"A La Réunion, la première phase de la campagne de vaccination débutera à partir du 15 janvier 2021", annonce l'Agence régionale de santé dans un communiqué publié ce mardi soir 5 janvier 2021. "Conformément aux nouvelles priorités de la stratégie nationale, les premières vaccinations seront réalisées dans les 25 EHPAD, EHPA et unités de soins de longue durée de l'île et concerneront les résidents et une partie des personnels soignants travaillant dans ces structures", ajoute l'ARS. Les vaccins bénéficieront également à une partie des personnels des établissements de santé publics et privés et des professionnels de santé libéraux. Au plus tard le 13 janvier au minimum 4 800 doses de vaccins seront livrées à La Réunion, dit encore l'ARS. Nous publions ci-dessous le communiqué de l'Agence régionale de santé (Photo : AFP)
"A La Réunion, la première phase de la campagne de vaccination débutera à partir du 15 janvier 2021", annonce l'Agence régionale de santé dans un communiqué publié ce mardi soir 5 janvier 2021. "Conformément aux nouvelles priorités de la stratégie nationale, les premières vaccinations seront réalisées dans les 25 EHPAD, EHPA et unités de soins de longue durée de l'île et concerneront les résidents et une partie des personnels soignants travaillant dans ces structures", ajoute l'ARS. Les vaccins bénéficieront également à une partie des personnels des établissements de santé publics et privés et des professionnels de santé libéraux. Au plus tard le 13 janvier au minimum 4 800 doses de vaccins seront livrées à La Réunion, dit encore l'ARS. Nous publions ci-dessous le communiqué de l'Agence régionale de santé (Photo : AFP)

• Organisation de la première étape de vaccination à La Réunion

La livraison au plus tard le 13 janvier d’une quantité minimale de 4 800 doses de vaccins bénéficiera à autant de personnes, puisque qu’il est garanti que la 2eme dose pour les personnes déjà vaccinées d’ici fin janvier, sera livrée dans un délai compatible, soit début février.

Publics concernés

Les opérations de vaccination démarreront à partir du 15 janvier 2021 et concerneront 4 types de publics considérés aujourd’hui comme éligibles et prioritaires :
- les résidents des 25 EHPAD, EHPA et unités de soins de longue durée (USLD) de l’île
- les personnels soignants de plus de 50 ans, ou de moins de 50 ans présentant des comorbidités et exerçant dans ces structures
- les personnels soignants de plus de 50 ans, ou de moins de 50 ans présentant des comorbidités et travaillant dans l’ensemble des établissements de santé
- les professionnels de santé libéraux de plus 50 ans, ou de moins de 50 ans présentant des comorbidités.

A cet effet, les gestionnaires des établissements concernés (EHPAD, EHPA et USLD) se sont vu attribuer un kit d’information sur la vaccination et tout particulièrement un guide de la vaccination contre la Covid-19.

Livraison et approvisionnement des établissements

Les modalités pratiques du recensement des quantités commandées, de la distribution, puis de l’administration et de la traçabilité sont en cours de finalisation, en concertation avec l’ensemble des gestionnaires des structures concernées.

Sécurisation des opérations de vaccination

La sécurité de la vaccination est garantie à tous les niveaux au même titre que pour toutes les autres vaccinations et porte sur :
- les conditions de stockage des vaccins,
- les modalités de distribution et dispensation,
- la consultation médicale préalable obligatoire permettant le recueil du consentement, qu’elle soit faite par le médecin coordonnateur pour les résidents, ou par le médecin traitant, le médecin du travail, le médecin hospitalier pour les professionnels de santé.
La vaccination se fera en 2 injections, espacées de 21 jours.

Pilotage de la campagne de vaccination à La Réunion

Des réunions de concertation et d’appui ont été mises en place et se poursuivront pour donner des informations, permettre des échanges, et organiser le déploiement du calendrier vaccinal à La Réunion :

- le comité stratégique, co-présidé par le préfet et l’Agence Régionale de Santé. Une première réunion s’est tenue le 17 décembre et a réuni les parlementaires, des représentants des collectivités (municipalités et conseil départemental), des représentants de syndicats et de la société civile.
- le comité citoyen sur la stratégie vaccinale présidé par le préfet, avec la participation de l’ARS comprenant les représentants des associations d’usagers. La rencontre s’est déroulée le 18 décembre.
- des réunions de concertation ont été organisées par l’ARS depuis mi-décembre avec les EHPAD, EHPA et USLD associant systématiquement les responsables des structures, les médecins coordonnateurs et des représentants des familles des résidents. Objectifs : donner les premières informations et répondre aux questions.
- la cellule opérationnelle de vaccination, présidée par l’ARS se réunira pour la première fois ce vendredi 8 janvier en présence du préfet avec la représentation des établissements de santé et médico-sociaux, des professionnels de santé libéraux, de l’Assurance maladie, des services de l’État et des collectivités, dont l’objet est de :
- partager les éléments sur le déploiement de la vaccination sur le département et dans les établissements concernés ;
- recenser et coordonner les contributions et les renforts nécessaires en personnels et en équipements indispensables au dispositif de vaccination ;
- définir et suivre les indicateurs détaillés du déploiement de la vaccination ;
- identifier les points de blocages ou de vigilance de nature juridique, financière ou organisationnelle pour y apporter des mesures correctives ;
- définir les modalités de mise en place des centres de vaccination.

Stratégie de vaccination

Le premier objectif de la vaccination, est de faire baisser le nombre des formes graves de Covid-19.
La stratégie vaccinale en France repose sur 3 grands principes :
- le libre choix des patients : la vaccination ne sera pas obligatoire.
- la gratuité du vaccin et sans avance de frais.
- la sécurité : la vaccination se fera dans le strict respect de toutes les règles qui encadrent l’utilisation des produits de santé.

La vaccination est un acte volontaire qui repose sur le consentement libre et éclairé de la personne (résident ou professionnel de santé) à l’issue d’une consultation médicale avant de recevoir le vaccin.

Pour les résidents qui ne peuvent exprimer leur consentement, un recueil de consentement via le tuteur est effectué par le médecin coordonnateur de l’EHPAD/EHPA ou le médecin de l’USLD.

Selon les recommandations de la Haute Autorité de Santé, une personne volontaire peut demander à être vaccinée, quand bien même elle a déjà contracté la Covid, à l’issue de la consultation médicale préalable à la vaccination et dans le respect d’un délai minimal de 3 mois à partir du début des symptômes.
 

   

1 Commentaire(s)

Jo, depuis son mobile, Posté
Mettez le vaccin sur nos hommes et femmes politiques avant de nous prendre pour cobayes