Les frontières restent difficiles à franchir :

Covid-19 : 2021 ne sera (toujours) pas l'année du voyage


Publié / Actualisé
Frontières fermées, rapatriement, confinement... L'année 2020 n'a pas été synonyme de grande vadrouille. En 2021 la situation sanitaire reste précaire et beaucoup de pays sont encore fermés aux touristes. Comment voyager en période de Covid ? Où aller au départ de La Réunion ? Imaz Press fait le point sur ce qu'il est possible de faire, ou pas (photo d'illustration rb / www.ipreunion.com)
Frontières fermées, rapatriement, confinement... L'année 2020 n'a pas été synonyme de grande vadrouille. En 2021 la situation sanitaire reste précaire et beaucoup de pays sont encore fermés aux touristes. Comment voyager en période de Covid ? Où aller au départ de La Réunion ? Imaz Press fait le point sur ce qu'il est possible de faire, ou pas (photo d'illustration rb / www.ipreunion.com)

Jamais depuis la fin de la guerre froide et la création de l’Union Européenne, la question de pouvoir aller quelque part ne s’était posée tant l’ouverture sur le monde semblait acquise. En tant que ressortissant français, une simple carte d’identité suffisait pour passer les frontières des 27 pays de l’union. Si on visait plus loin, un passeport permettait de partir à peu près partout dans le monde : Etats-Unis, Canada, Japon, Chili, Nouvelle-Zélande, Papouasie-Nouvelle-Guinée...

Depuis quelques années aussi, le voyage s’était démocratisé : avec des tarifs de billets d’avion revus à la baisse pour toujours plus de compétitivité et l’engouement des influenceurs sur les réseaux sociaux comme Instagram pour les îles lointaines et les grosses capitales européennes, sauter dans un avion et partir à l’autre bout du monde n’avait jamais semblé si facile. Et puis la Covid-19 est apparue, amenant avec elles restrictions et fermeture de frontières.

Depuis le début de la crise sanitaire, la plupart des pays se sont barricadés pendant plusieurs semaines, voire plusieurs mois, pour protéger leur population et ont appelé leurs ressortissants à revenir au bercail. Alors qu’un simple visa suffisait à partir en vadrouille au bout du monde, s’y rendre relève parfois maintenant d'un véritable parcours du combattant. Si certains ont allégé leurs conditions d’entrée, la plupart des états restent frileux, d’autres complètement verrouillés. En ce début 2021, la situation semble aussi compliquée qu’en 2020, au grand dam des voyageurs.

- Du côté de l’océan Indien -

• A Maurice, les frontières sont réouvertes depuis le 1er octobre 2020 à qui est "disposé à se soumettre à une quatorzaine dans une des facilités recommandées par l’Etat". Selon le gouvernement mauricien, "la quatorzaine est aux frais du voyageur, au bout de 14 jours, si son test PCR est négatif, il pourra circuler librement". Il est donc nécessaire d’avoir plus de deux semaines devant soi pour pouvoir profiter de l’île sœur.

Si cette quarantaine ne vous effraie pas, il est aussi à noter que toute personne ayant voyagé ou résidé au Royaume-Uni ou en Afrique du Sud, au cours des 15 derniers jours, ne sera pas autorisée à entrer ou à transiter à Maurice jusqu'au 10 janvier 2021.

• Aux Seychelles, les voyageurs en provenance de France souhaitant se rendre aux Seychelles à titre touristique devront produire un test PCR négatif à la Covid-19 réalisé moins de 48 heures avant l’embarquement. Ils devront séjourner, à leurs frais, au moins cinq jours dans l’un des hôtels organisés pour les accueillir et sans possibilité d’en sortir, avant de pouvoir poursuivre leur séjour librement sur l’ensemble du territoire. Pour tous les visiteurs, un test PCR de contrôle sera réalisé gratuitement au sixième jour du séjour.

• Il est impossible pour les ressortissants français de se rendre à Madagascar. Si certains pays sont autorisés à se rendre à Nosy Be, seule destination du territoire malgache accessible depuis l’étranger, la France victime d’une seconde vague épidémique ne l’est plus depuis le 22 octobre 2020.

• Depuis le 12 novembre 2020, les frontières d’Afrique du Sud sont de nouveau ouvertes à tous les voyageurs internationaux. Tous les voyageurs devront présenter un test Covid négatif effectué moins de 72h avant le départ, si ce n’est pas fait, ils seront placés en quatorzaine à leur frais. Ils devront également se soumettre à une prise de température à leur arrivée sur le territoire sud-africain : si certaines personnes présentent des symptômes de la Covid-19, elles seront placées en quarantaine pour une durée de 10 jours, dans des lieux désignés par les autorités et à la charge des voyageurs. Enfin, les voyageurs devront installer l’application Covid Alert South Africa sur leur téléphone.

A noter qu’un couvre-feu est observé entre 23h et 4h du matin depuis le 14 décembre 2020 dans l’ensemble du pays et que les restaurants et bars ferment à 22h. Les autorités sud-africaines ont également indiqué le 18 décembre 2020 qu’une nouvelle souche de Covid-19, qui serait plus contagieuse, circule à grande échelle dans le pays depuis plusieurs semaines. Dans ce contexte, le ministère français des affaires étrangères recommande "de différer les voyages non essentiels en Afrique du Sud".

- Dans le reste du monde -

Concernant le reste du monde, des restrictions sont encore en vigueur dans de nombreux pays.

Il est par exemple impossible de se partir en vacances aux Etats-Unis depuis mars 2020 pour les voyageurs en provenance de France et des autres pays de l’espace Schengen ou y ayant séjourné dans les 14 jours précédant leur voyage. En Inde, les visas tourisme sont pour le moment suspendus. Il n’est donc pas possible de partir à la découverte du pays. Le Canada quant à lui a interdit l’entrée sur son territoire aux ressortissants non canadiens, à quelques exceptions près. Même son de cloche pour la Thaïlande qui a fermé ses portes depuis le 26 mars 2020 et ce, jusqu’à nouvel ordre. Enfin, la situation est la même en Chine puisque le pays a lui aussi cessé de délivrer des visas de tourisme depuis le 23 mars dernier. Les autorités chinoises n’ont pour le moment pas donné de perspective quant à une possible évolution de la situation.

Vous l’aurez compris, à chaque pays ses restrictions. Le site du ministère français des affaires étrangères donne toutes les informations concernant les conditions d’accès aux différents territoires et y précise pour chacun d’entre eux, les exceptions mises en place, s'il y en a. Tout y est actualisé, à mesure que les décisions prises par les différents gouvernements évoluent. Si une assurance voyage pouvait encore paraitre futile il y a quelques mois, elle est maintenant indispensable pour toute personne qui oserait prendre un billet d’avion.

Afin de faciliter vos recherches, le comparateur de voyage Skyscanner a également créé une carte interactive permettant de connaître les territoires accessibles en fonction de votre pays de départ.

(photo Skyscanner)

En ce début d’année 2021, il paraît bien compliqué de partir découvrir de nouveaux horizons. Il ne reste plus qu’à espérer que le vaccin vienne alléger ces restrictions, à moins qu’il n’en créé de nouvelles.

vc/www.ipreunion.com / [email protected]

   

2 Commentaire(s)

Mayaqui, depuis son mobile, Posté
Merci pour ce point ... évolutif .
7AC, Posté
La planète ne s'en portera que mieux !