Devant PepsiCo et Nestlé :

Coca-Cola a nouveau élu "pire pollueur de plastique au monde"


Publié / Actualisé
L'information est passée quasiment inaperçue pourtant, pour la troisième année consécutive, Coca-Cola a été désigné comme le pire pollueur de plastique au monde par le mouvement militant contre la pollution plastique, Break Free From Plastic,. Sur 350.000 déchets plastiques collectés dans 55 pays différents, les produits de la marque américaine de soda, dont Fanta et Sprite, étaient de loin les plus trouvés dans les sites inspectés (Photo : capture d'écran du site www.les-crises.fr)
L'information est passée quasiment inaperçue pourtant, pour la troisième année consécutive, Coca-Cola a été désigné comme le pire pollueur de plastique au monde par le mouvement militant contre la pollution plastique, Break Free From Plastic,. Sur 350.000 déchets plastiques collectés dans 55 pays différents, les produits de la marque américaine de soda, dont Fanta et Sprite, étaient de loin les plus trouvés dans les sites inspectés (Photo : capture d'écran du site www.les-crises.fr)

Selon un audit annuel réalisé Break Free From Plastic, "les produits de la marque Coca-Cola étaient ceux que l'on retrouvaient le plus sur les plages, les rivières, les parcs et autres sites de déchets dans 51 des 55 pays étudiés". Cette étude a été réalisée par 15 000 bénévoles dans le monde entier et identifie le plus grand nombre de produits en plastique de marques mondiales trouvés dans le plus grand nombre de pays.

Selon le site Les-crises.fr, "cette année, les bénévoles ont collecté 346.494 déchets plastiques, dont 63 % portaient clairement une marque grand public". Concernant la performance de Coca-Cola, "c'est pire que PepsiCo et Nestlé réunis : la marque a en effet été trouvée sur 13.834 morceaux de plastique, la marque PepsiCo sur 5.155 et la marque Nestlé sur 8.633". En mars, une enquête de l’ONG Tearfund a révélé que ces trois marques étaient, chaque année, "responsables d’un demi-million de tonnes de pollution par le plastique dans six pays en développement".

Selon Emma Priestland, de Break Free From Plastic, "les plus grandes entreprises polluantes du monde prétendent travailler dur pour résoudre le problème de la pollution du plastique, mais au lieu de cela, elles continuent à fabriquer des emballages plastiques nocifs à usage unique. Coca-Cola, PepsiCo et Nestlé devraient montrer la voie en trouvant de véritables solutions pour réinventer la façon dont ils livrent leurs produits".

- Les marques seraient conscientes du prolème -

De leur côté, les grandes entreprises ont réagi. Coca-Cola a déclaré qu’elle travaillait à la question des déchets d’emballage, en partenariat avec d’autres, et a contesté l’affirmation selon laquelle elle ne faisait aucun progrès: "au niveau mondial, nous nous sommes engagés à récupérer chaque bouteille d’ici 2030, afin qu’aucune d’entre elles ne finisse comme déchet ou dans les océans, et que le plastique puisse être recyclé en nouvelles bouteilles, a déclaré un porte-parole. Des bouteilles en plastique 100% recyclé sont maintenant disponibles sur 18 marchés dans le monde, et ce nombre ne cesse de croître."

PepsiCo a déclaré que l’entreprise "prenait des mesures pour s’attaquer au problème des emballages par le partenariat, l’innovation et les investissements". Ses dirigeants ont ainsi déclaré que la marque "s’était fixée des objectifs de réduction des plastiques, y compris la réduction de 35 % du plastique vierge dans notre secteur des boissons d’ici 2025". Ils ont ajouté que "la société investissait dans des partenariats pour augmenter les infrastructures de recyclage et la collecte, s’engageant à verser plus de 65 millions de dollars (48 millions de livres sterling) depuis 2018".

Selon une déclaration de Nestlé, l’entreprise fait des "progrès significatifs en matière d’emballages durables, même si elle reconnaît que davantage est nécessaire" : "nous intensifions nos actions pour rendre 100% de nos emballages recyclables ou réutilisables d’ici 2025 et pour réduire d’un tiers notre utilisation de plastiques vierges au cours de la même période. À ce jour, 87 % de nos emballages et 66 % de nos emballages plastiques sont recyclables ou réutilisables."

www.ipreunion.com / [email protected]

   

1 Commentaire(s)

7AC, Posté
La boisson des Makotes ?