Sécurité routière :

Ivre avec 3,38 grammes d'alcool dans le sang, son scooter finit à la fourrière


Publié / Actualisé
Contrôlé par les gendarmes alors qu'il ne portait pas de gants, le pilote d'un scooter a vu son véhicule placé en fourrière après avoir été dépisté avec 3,38 grammes d'alcool dans le sang mercredi 6 janvier 2021. Un automobiliste a par ailleurs perdu son permis ce jeudi 7 janvier après avoir été contrôlé positif aux tests de drogue. En récidive, son véhicule a lui-aussi été placé en fourrière. Enfin, un second automobiliste s'est vu infliger les mêmes sanctions. Alors qu'il n'avait plus de points sur son permis, il roulait sous l'emprise de l'alcool et sans assurance. Au total, 21 infractions auront été recensées par la gendarmerie lors des deux derniers jours. (Photo d'illustration : rb/www.ipreunion.com)
Contrôlé par les gendarmes alors qu'il ne portait pas de gants, le pilote d'un scooter a vu son véhicule placé en fourrière après avoir été dépisté avec 3,38 grammes d'alcool dans le sang mercredi 6 janvier 2021. Un automobiliste a par ailleurs perdu son permis ce jeudi 7 janvier après avoir été contrôlé positif aux tests de drogue. En récidive, son véhicule a lui-aussi été placé en fourrière. Enfin, un second automobiliste s'est vu infliger les mêmes sanctions. Alors qu'il n'avait plus de points sur son permis, il roulait sous l'emprise de l'alcool et sans assurance. Au total, 21 infractions auront été recensées par la gendarmerie lors des deux derniers jours. (Photo d'illustration : rb/www.ipreunion.com)

Les motocyclistes de la brigade motorisée de Saint-Benoît ont assuré mercredi 6 janvier 2021, de 14h à 16h, un service de lutte contre l'insécurité routière sur la RN 2002, dans la commune de Sainte-Suzanne. 14 infractions ont été relevées, parmi lesquelles 8 usages de téléphone tenu en main, 2 non-respect de la signalisation "stop" et 3 non-ports de gants par des cyclomotoristes. Contrôlé en raison du non-port de gants, un pilote de scooter a été dépisté positif à l'alcoolémie. "Le taux affiché par l'éthylomètre était de 1,48 milligrammes d'alcool par litre d'air expiré. Son deux-roues a été immédiatement immobilisé et placé en fourrière" annonce la gendarmerie.

Poursuivant leur action pour sécuriser les axes, les mêmes motocyclistes ont mené ce jeudi 7 janvier, de 15h à 17h, une opération axée sur la recherche des conduites addictives en agglomération de Sainte-Anne, commune de Saint-Benoit. Sept infractions ont été constatées, dont quatre délictuelles. Un automobiliste a été dépisté positif aux tests de drogue. L'enquête démontre qu'il se trouvait en état de récidive légale. Son permis de conduire a été retiré immédiatement et sa voiture placée en fourrière.

Par ailleurs, le conducteur d'une automobile a été contrôlé positif à l'alcoolémie avec un taux contraventionnel. "Il s'avère qu'il conduisait malgré une annulation administrative de son permis de conduire pour solde nul de points", précise la gendarmerie. Sa voiture n'était en plus pas assurée. "S'ajoute à ce bilan, une conduite sous l'emprise de l'alcool avec un taux de 0.80 milligrammes d'alcool. Le conducteur a restitué son permis de conduire et sa voiture placée en fourrière. Une conduite avec un permis non valide (non prorogé) et le non port de la ceinture de sécurité par un mineur concluent les résultats de ce service."

Depuis le 1er janvier, les gendarmes sont intervenus sur les lieux de quatre accidents de la circulation, provoquant la mort de deux personnes, toutes deux jeunes pilotes de deux-roues. Un appel à la prudence est lancé en cette période de vacances, où l'attention est relâchée.
 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !