La Réunion dernier DOM à se lancer :

Campagne de vaccination anti-Covid : la Martinique ouvre le bal dans les Outre-mer


Publié / Actualisé
Alors que les premières doses du vaccin anti-Covid ont été administrées depuis le 27 décembre dans l'Hexagone, la campagne démarre avec du retard dans les Outre-Mer. C'est la Martinique qui a ouvert le bal ce jeudi 7 janvier 2021. Les autres territoires devront attendre un peu plus, et les Réunionnais seront les derniers Ultramarins à se faire vacciner. (Photo d'illustration AFP)
Alors que les premières doses du vaccin anti-Covid ont été administrées depuis le 27 décembre dans l'Hexagone, la campagne démarre avec du retard dans les Outre-Mer. C'est la Martinique qui a ouvert le bal ce jeudi 7 janvier 2021. Les autres territoires devront attendre un peu plus, et les Réunionnais seront les derniers Ultramarins à se faire vacciner. (Photo d'illustration AFP)

• En Martinique, le directeur de l'ARS se jette à l'eau

Jérôme Viguier, le directeur de l'ARS Martinique a reçu la première dose du vaccin Pfizer/BioNtech ce jeudi 7 janvier. Près de 10.000 doses du vaccin sont disponibles sur l'île, a indiqué le directeur à Martinique la 1ère. Ces doses sont réservées aux personnes âgées vulnérables, les injections se feront dans les trois CHU de la Martinique.

• En Guadeloupe, la campagne débute ce vendredi 8 janvier

Près de 5.500 doses sont arrivées en début de semaine en Guadeloupe, selon nos confrères de France Mayotte Matin. La Guadeloupe et Saint-Martin devront se partager ces doses. L'île de Saint-Martin ne détient pas de congélateurs spécifiques, indique le journal mahorais, les stocks seront donc conservés en Guadeloupe et un acheminement sera effectué par avion en fonction des besoins. Une fois retirés des congélateurs, les vaccins seront conservés à une température entre 8 et 2 degrés et devront être administrés dans les quatre jours qui suivent.

• A Mayotte, le vaccin prévu entre le 11 et le 12 janvier

L'ARS Mayotte se prépare pour les premières injections dès que la livraison sera faite. Ces doses seront destinées prioritairement aux personnes âgées et aux personnels de santé.

• En Guyane, les vaccins arriveront le 12 ou le 13 janvier

Les autorités sanitaires guyanaises attendent l'arrivée des premières doses prévue pour le mardi 12 ou le mercredi 13 janvier, indique France Mayotte Matin. Un peu moins de 1000 personnes pourront bénéficier du vaccin suite à cette première livraison. Mais en Guyane, la réticence des résidents en EHPAD et des familles pose problème et fait barrière à la campagne.

• La Polynésie Française attend les vaccins mais n'a pas encore de date pour vacciner

15.000 doses de vaccin sont arrivées le jeudi 7 janvier en Polynésie française, indique la 1ère. Ces doses couvriront les deux injections à 21 jours d'intervalle nécessaire pour une efficacité optimale. Les patients prioritaires seront les personnes âgées de plus de 75 ans et les personnels de santé. Aucune date n'est encore annoncée pour commencer la campagne de vaccination.

• En Nouvelle- Calédonie : 7.000 Calédoniens vaccinés après la première livraison

14.000 doses sont attendues d'ici le vendredi 8 janvier sur le territoire. Au total, 7.000 Calédoniens pourront être vaccinés dans un premier temps. Les autorités sanitaires soulignent qu'un plan de priorisation sera présenté dans les prochains jours.

• La Réunion : première injection prévue pour le vendredi 15 janvier

La Réunion arrive en dernier. 4.800 doses de vaccin devraient être livrées le mercredi 13 janvier. La première étape de la campagne concerne les EHPAD et les personnels de santé de plus de 50 ans. L'ARS avait annoncé que "la première phase de la campagne de vaccination débutera à partir du 15 janvier 2021".

www.ipreunion.com / [email protected] avec France Mayotte Matin

   

1 Commentaire(s)

Caroline, Posté
Je pense,étant donné que j'ai 83 ans et mon mari 87 ,que j'aimerais être vaccinée le plus tÃ't possible