Zot lé pa payé pou kroir mé lé vré :

Dans le même avion, Jean-Hugues Ratenon refuse de s'asseoir "à côté de démons"


Publié / Actualisé
Les trois personnes de l'émission des Anges de la téléréalité impliquées dans l'agression du maire de Saint-André, Joé Bédier et de sa famille ont pris l'avion direction Paris dans la soirée du 11 janvier 2021. Ils n'étaient pas seuls sur ce vol Corsair puisque le député réunionnais Jean-Hugues Ratenon était lui aussi en route pour la capitale. Le moindre que l'on puisse dire c'est que le représentant de la France Insoumise n'a pas apprécié la rencontre (photo Facebook Jean-Hugues Ratenon)
Les trois personnes de l'émission des Anges de la téléréalité impliquées dans l'agression du maire de Saint-André, Joé Bédier et de sa famille ont pris l'avion direction Paris dans la soirée du 11 janvier 2021. Ils n'étaient pas seuls sur ce vol Corsair puisque le député réunionnais Jean-Hugues Ratenon était lui aussi en route pour la capitale. Le moindre que l'on puisse dire c'est que le représentant de la France Insoumise n'a pas apprécié la rencontre (photo Facebook Jean-Hugues Ratenon)

Il n’y a pas mille et une façons d’aller à Paris en partant de La Réunion et lorsque que l’on doit rejoindre la capitale, il y a toujours une possibilité de croiser quelqu’un que l’on connaît dans l’avion. C’est ce qui est arrivé au député Jean-Hugues Ratenon dans la soirée du 11 janvier 2021 qui s’est retrouvé sur le même vol que les trois Anges accusés d’avoir agressé Joé Bédier et sa famille le dimanche 10 janvier à l'hôtel Créolia. Libres après avoir été placés quelques heures en garde à vue, les trois agresseurs présumés sont rentrés à Paris, rappelés par la production de l’émission.

A noter que la production a annoncé ce lundi 11 janvier au soir que le tournage de l'émission était finalement annulé. Les autres candidats devraient peu à peu quitter l'île à leur tour.

Lire aussi : Les trois candidats impliqués repartent en Métropole ce lundi soir, le tournage finalement annulé

"Malheureux hasard" pour le député, ils se sont alors tous retrouvés dans le même appareil. Dans un post Facebook, Jean-Hugues Ratenon déplore la présence de "démons sur Corsair, arrivés comme des stars et ils repartent comme des voleurs". Remonté, il raconte avoir vu les Anges arriver "à l'aéroport sous escorte des gendarmes" et a déclaré "refuser de [s'asseoir] à côté de ces gens".

Des démons, sur Corsair ce soir. Arrivés comme des stars et ils repartent comme des voleurs. Je prends le même vol qu'...

Publiée par Jean-Hugues Ratenon sur Lundi 11 janvier 2021

www.ipreunion.com / [email protected]

   

6 Commentaire(s)

Dd, Posté
C'est un peu tirer par les cheveux ! Il se prend pour une star aussi le ratenon !
Zedzed, Posté
bravo le selfie, tellement en phase avec l'engagement politique, qu importe que soit payé sur ses deniers, ou un cadeau du père NoÃ"l ð??... ou peut être un sous mis de cÃ'té depuis des années
Allo koué, Posté
Et bien mon raton ... on s emmerde pas a défendre le peuple en 1ere classe... beau selfie ! Prochain coup fait sa en queue d'avion et retourne devant apres...:)
Xila, Posté
j'aimerai savoir si ces personnes anges les frais hÃ'tel restaurant a été vraiment payer par la région alors que mes enfants n'aurons plus aide aux voyage enfant né de parent réunionnais habite en France merci
HULK, Posté
C'est simple, il n'a qu'à voyager en classe éco. Il se grandira en faisant celà.
Bediledebile, Posté
Monsieur voyage en la classe affaire aux frais du contribuable et se permet de la ramener