[LIVE] Affaire des Anges :

"Les accusations contre Joé Bédier sont fantasques et malfaisantes" réagit Maître Robin Binsard


Publié / Actualisé
Après celle des Anges, c'est au tour de la défense de Joé Bédier de se faire entendre. Maître Robin Binsard, avocat du maire de Saint-André, tient ainsi à donner sa version des faits ce lundi 18 janvier 2021. L'affaire remonte au 10 janvier dernier, où une bagarre avait éclaté entre la famille Bédier et plusieurs membres des Anges de la télé-réalité. Le jeudi 14 janvier, les avocats de Nehuda et Ricardo avançaient que leurs clients étaient les victimes dans cette altercation. Ayant plusieurs vidéos à disposition, ils indiquaient en outre que celles-ci montraient un membre de la famille Bédier asséner des coups, supposant qu'il pourrait s'agir du fils, Benjamin. (Photo d'illustration : rb/www.ipreunion.com)
Après celle des Anges, c'est au tour de la défense de Joé Bédier de se faire entendre. Maître Robin Binsard, avocat du maire de Saint-André, tient ainsi à donner sa version des faits ce lundi 18 janvier 2021. L'affaire remonte au 10 janvier dernier, où une bagarre avait éclaté entre la famille Bédier et plusieurs membres des Anges de la télé-réalité. Le jeudi 14 janvier, les avocats de Nehuda et Ricardo avançaient que leurs clients étaient les victimes dans cette altercation. Ayant plusieurs vidéos à disposition, ils indiquaient en outre que celles-ci montraient un membre de la famille Bédier asséner des coups, supposant qu'il pourrait s'agir du fils, Benjamin. (Photo d'illustration : rb/www.ipreunion.com)

• Notre journaliste est en direct, suivez-le :

  • IPR

    L'avocat de Joé Bédier, maître Robin Binsard s'exprime, regardez la vidéo :

  • IPR

    Maître Robin Binsard n'exclut pas l'implication d'autres personnes dans l'agression

    D'après les propos de Joé Bédier le jour de l'agression, huit personnes l'auraient frappé

  • IPR

    Maître Robin Binsard réfute les accusations d'agression de la part de Benjamin Bédier

    "Le fils de Joé Bédier serait l'auteur des premiers coups,  pourtant les versions diffèrent entre les avocats et les candidats, quand on veut accuser il faut apporter des preuves" souligne l'avocat. "Selon les vidéos, on voit bien que Benjamin Bédier se défend. S'il est vrai que celui-ci a porté des coups, nous considérons cela comme de la légitime défense" continue-t-il. Il raille par ailleurs l'accusation de Ricarco, qui affirme que Joé Bédier lui aurait cassé une chaise sur le dos. "Quand on porte ce genre d'accusation, il faut au moins apporter un début de preuve"

  • IPR

    L'avocat dénonce les accusations à l'encontre de Joé Bédier

    "Il y a eu un insinuation insupportable, c'est que Joé Bédier aurait été condamné pour diffamation, je rappelle qu'il n'a jamais été condamné malgré les plaintes, il s'agit d'une contre-vérité audieuse" accuse-t-il. "Si des accusations erronées continuent à être faites à l'encontre de Joé Bédier", la défense n'exclut pas de déposer plainte

  • IPR

    "Les Anges ont apporté un récit eronné" réagit l'avocat de Joé Bédier

    Maître Robin Binsard assure que la version des candidats de téléréalité est fausse, et qu'il s'agit bien d'une agression et non d'une rixe. "Les avocats de la partie adverse affirme que le maire n'a pas été blessé lors de l'agression, hors le rapport médical rapporte des blessures ainsi qu'un syndrôme post-traumatique" affirme-t-il.

  • IPR

    Bonjour à tous, bienvenu dans ce live !

    L'avocat de Joé Bédier, Maître Robin Binsard, réagit aux propos des avocats des Anges, suivez-nous

A propos

Affaire des Anges : le récapitulatif

L'avocat de Joé Bédier, Maître Robin Binsard, donne sa vesrion des faits et réagit à la défense des Anges.

- Acte 1 : la présumée agression à l'hôtel -

Ce dimanche 10 janvier 2021, alors que le maire de Saint-André fêtait l'anniversaire de sa petite-fille à l'hôtel Créolia, il aurait été pris à partie par des candidats de l'émission Les Anges de la télé-réalité. Le ton est rapidement monté et les protagonistes en sont venus aux mains. Joé Bédier indique avoir reçu plusieurs coups tandis que sa femme a été plaquée au sol. Une agression unanimement condamnée par la classe politique réunionnaise.

En cause : une histoire de photos non consenties. Le couple de candidats - appelés Ricardo et Nehuda - aurait cru que la famille de Joé Bédier les prenait en photo, ainsi que leur fille. La nourrice a alors demandé à la tablée de cesser. Les Bédier ont nié en bloc avoir tenté de photographier les stars à leur insu, affirmant ne même pas les connaître.

Cet incident a aussi impacté un salarié de l'hôtel Créolia. Pour mettre fin à cette violente bagarre, le responsable de la restauration de l'établissement, âgé d'une trentaine d'années, a tenté de s'interposer. Celui-ci s'est pris des coups à la tête et dans les côtes, a indiqué la CGTR Hôtel Créolia à Imaz Press Réunion.

Les trois membres de l'émission impliqués ont été interpellés, et ont passé la nuit en garde à vue. Ce lundi 11 janvier, ils ont tous trois été remis en liberté. "L'enquête se poursuit, évidemment" avait indiqué le procureur de Saint-Denis, Eric Tuffery, à Imaz Press Réunion.

- Acte 2 : départ des Anges déchus -

Devant la polémique - même le ministre des Outre-mer Sébastien Lecornu a condamné cette agression "inadmissible" - la production a promis d'évincer les trois personnes concernées : les candidats Ricardo, Nehuda et la nourrice des Anges Johanna. Ce fut chose faite le lundi même, ils ont pris l'avion le soir même.

Au départ, la production estimait qu'une fois les candidats impliqués écartés, il n'y avait pas de raison valable d'arrêter l'émission. "Il s'agit d'un comportement marginal qui s'est déroulé en-dehors du tournage, sanctionner les autres candidats, ce serait injuste" avait indiqué La Grosse Equipe à Imaz Press Réunion, ajoutant que de nombreux emplois, y compris locaux, étaient en jeu.

- Acte 3 : le tournage annulé -

En fin de journée ce lundi, alors que les trois personnes impliquées étaient sur le départ, la production a changé d'avis. "Le tournage de l'émission n'ayant pas encore démarré, La Grosse Equipe annonce que la nouvelle émission "Les Vacances des Anges" ne sera finalement pas produite sur l'île de La Réunion" a indiqué la production par voie de communiqué. 

"À la suite du récent incident, extérieur au tournage de l'émission "Les Vacances des Anges", La Grosse Equipe constate que les conditions de sérénité ne sont plus réunies pour permettre un tournage de l'émission sur l'île de la Réunion" a ajouté la production. Son président, Antoine Henriquet, s'est dit "consterné et attristé par l'injustice de cette polémique qui nous a profondément blessés".

Une pétition avait été lancée dès ce dimanche réclamant l'annulation pure et simple du tournage à La Réunion. Celle-ci compte plus de 14.000 signatures. Bien que la production se soit montrée sereine dans un premier temps, les nombreuses protestations semblent avoir eu raison de l'émission. Plusieurs élus notamment avaient demandé que le tournage n'ait pas lieu.

- Acte 4 : la défense des Anges -

Le jeudi 14 janvier dernier, la défense des Anges, composée de trois avocats, avait rassemblé la presse afin de donner sa version des faits. S'appuyant sur plusieurs vidéos, ils avançaient dès lors que celles-ci ne montraient pas leurs clients en train de se montrer violents lors de la rixe avec la famille Bédier. D'après eux, le fils de Joé Bédier, Benjamin, aurait même donné les pemiers coups lors de l'altercation. Selon les avocats de Ricardo, Nehuda et de la nounou des Anges, la vérité est "du côté des candidats" et ils assurent en outre que le premier cité n'était ni drogué, ni alcoolisé lors des faits.

- Acte 5 : la prise de parole de Nehuda et Ricardo -

Au lendemain de la réaction des avocats des Anges, le vendredi 15 janvier, le couple Nehuda-Ricardo a publiquement pris la parole afin de se défendre. "Je suis menacée tous les jours, on menace aussi ma fille. Maintenant je dis stop", a ainsi clamé Nehuda dans une vidéo de 14 minutes postée sur son compte Instagram. Elle a également ajouté que son compagnon et elle n'étaient pas à "l'origine de l'altercation". Le couple serait intervenu pour voler au secours de leur nounou, qui aurait été prise à partie par des membres de la famille Bédier.

Sa version a été confirmée par Ricardo, qui dans une interview au Parisien, regrettait qu'on le fasse passer "pour un animal", et déplorait le fait de recevoir "des insultes et des menaces de mort". Se décrivant comme atteint psychologiquement et physiquement, Ricardo se présentait dès lors en victime, racontant qu'il s'était fait tabasser "à huit contre un".

   

8 Commentaire(s)

Joseph, depuis son mobile, Posté
A Ceccu!
Ce n'est pas Mr Biden, mais Mr Bédier. sur le clavier le r et le n sont bien loin.
Sophie, Posté
Bedier tu es le pote à Hoarau, on veut te descendre - ou koné ki ?
Coco, Posté
Ricardo et nehuda sont des gens à histoires. Il n'y a qu'à regarder toutes les émissions qu'ils ont faites. Lui dans une émission il a tout fait menti fichu des couples en l'air et le mieux, voler ce que d'autres candidats avaient gagner. C'était la seule chose qui leurs permettaient de s'acheter de la nourriture. Ils ne méritent pas de faire une seule émission à la TV.
Jacques, Posté
Plus le temps passe, et moins la version a Bédier est crédible !
Joe, Posté
on dirait un condamné derrière les barreaux!!! fais pitié
Mirieme, Posté
Pourquoi tant de versions: évidemment il faut visionner les radars de l'hôtel! Pourquoi sont ils cachés ? Courage à la famille Bedier
CECCU, depuis son mobile, Posté
MR BIDEN vous êtes in ti peut dans le caca et OUI ily avait des caméras et d'autres personnes qui ont filmé et qui vont dévoiler mieux vaudrait avouer la vérité c'est dommage pour votre image mais on vous a vraiment vu sous votre vrai visage et ça ON NE L'OUBLIERA PLUS
Jean René, Posté
Maître, cher Maître Binsart , mes caméras seules disent la vérité. Procurez vous celle du creolia, avec ça, plus rien à dire! C'est l'élément phare du dossier à utiliser